Bien choisir la crème solaire bio de P’tit Loup

La question de la crème solaire est relativement complexe car elle englobe la problématique du chimique vs le naturel.

Nous vous proposons de mieux cerner ce qui se cache derrière les crèmes solaires bio pour choisir la crème la plus adaptée à P’tit Loup !

Le constat

Les crèmes solaires traditionnelles fabriquées à partir de produits chimiques protègent peut-être la peau de bébé mais qu’en est-il de sa santé ? Paraben, phénoxyéthanol, autant de substances douteuses qui viennent polluer le corps de P’tit Loup et impacter sur l’environnement.

Pour faire face à cela, les crèmes solaires bios ont émergé, proposant une alternative plus saine et tout aussi efficace. Mais attention, vous devrez être vigilants sur certains critères.

Que faut-il regarder quand on achète une crème bio pour son enfant ?

L’enjeu tourne autour du dioxyne de titane et de l’oxyde de zinc que l’on retrouve sous forme de nanoparticules, même dans les crèmes solaires bio. Le problème demeure la pénétration dans l’organisme de ces nanoparticules, surtout au niveau du visage ou sur une peau lésée.

Aussi, avant d’acheter une crème bio pour bébé, soyez attentif à la présence de la mention « sans nanoparticules » qui reste votre meilleure alliée dans la chasse à la pollution chimique.

Bon à savoir : la présence du label Ecocert sur une crème solaire bio garantit l’absence de nanoparticules, mais aussi celle d’OGM, de parabens, de phénoxyéthanol, de PEG…

Pensez aussi à vérifier l’absence d’huiles essentielles, sources  d’allergie pour P’tit Loup.

Quelques  conseils pour que P’tit Loup soit bien protégé

Quel que soit le type de crème que vous choisirez, la façon de l’appliquer augmente la protection. Les laboratoires calculent les indices de protection des crèmes solaires sur une base de 2 mg/cm² de peau, or, dans la réalité, on applique 0.25 à 0.5 mg/cm², ce qui diminue d’autant plus le niveau de protection du produit.

De ce fait pour protéger P’tit Loup efficacement, vous allez devoir renouveler l’étalage de la crème solaire : au moins toutes les deux heures, voire encore plus si bébé a été se baigner ou s’il a beaucoup transpiré.

Bon à savoir : les textures sous forme d’huile tiennent moins longtemps sur la peau. Les crèmes en spray sont également plus complexes à gérer surtout en cas de vent où l’on perd du produit.

D’une manière générale, avant 3 ans, P’tit Loup ne doit pas être exposé en plein soleil et surtout pas entre 12 et 16 heures. L’ombre, le port de vêtements anti-UV, un chapeau et des lunettes viendront compléter l’action de la crème solaire pour une protection efficace.

Le marché bio de la crème solaire : quelques pistes…

crème solaire bébé           crème solaire bébé          crème solaire bébé

 

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 3 ouvrages Célibataire, faut pas t’en faire, Au boulot Chômette  (chroniqué ici) et   Matéli fait son tri (chroniqué ici ). 

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 3 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest