Zoom sur le RGO !

Le RGO, reflux gastro-œsophagien, touche beaucoup de bébés. Ce sont des régurgitations et petits vomissements, des remontés du contenu de l’estomac dans l’œsophage.

Le RGO est dû à l’immaturité du muscle qui ferme l’œsophage. Sans gravité apparente, il peut toutefois se compliquer en œsophagite… mais surtout il est la cause de beaucoup de pleurs chez le bébé.

Les symptômes surviennent souvent avant les 3 mois du nourrisson… de nombreuses régurgitations, des vomissements et des pleurs, beaucoup de pleurs, des difficultés à dormir à cause de la position allongée… En général le RGO disparaît ou s’améliore dès la position debout acquise.

Il existe deux types de RGO :

le RGO simple qui est sans gravité, et se caractérise par des régurgitations sans bile à l’intérieur, et disparaît lors de l’acquisition de la position debout. Il n’entraine aucune perte d’appétit ou de poids.

le RGO pathologique qui est un RGO compliqué par une œsophagite. Il s’accompagne de pleurs, de refus de s’alimenter, de perte de poids, parfois de présence de sang dans les régurgitations. Dans cette situation là, un protocole médical est mis en place avec des traitements spéciaux.

Le RGO est induit par l’alimentation liquide. Plusieurs choses peuvent être à réfléchir en cas de reflux gastro-œsophagien… Si l’enfant est au lait infantile, la première chose à faire est de changer de lait pour un lait épaissi par exemple, ou un lait anti régurgitations.

On peut aussi penser à l’intolérance aux produits laitiers de vache. Les laits infantiles en contiennent quasiment tous, et dans le cas d’un bébé allaité c’est à la maman de faire l’effort d’éviter les produits laitiers de vache pendant au moins une quinzaine de jours pour voir s’il y a une amélioration.

De nombreux parents qui ont vécu le RGO avec leur enfant disent également que quelques séances d’ostéopathie ont permis d’améliorer un peu la situation et de soulager leur enfant.

Cependant, si vous êtes dans le cas d’un RGO pathologique, un protocole de soin doit être mis en place pour soulager votre enfant avec des traitements adaptés pour limiter les remontées acides qui provoquent l’inflammation de l’œsophage, et donc des douleurs importantes pour l’enfant.

Ensuite, il existe aujourd’hui de nombreuses aides au niveau des articles de puériculture, comme des plans inclinés qui permettront à votre bébé de dormir mieux que complètement allongé.

Enfin, ne restez pas isolés, et n’hésitez pas à demander de l’aide car c’est une situation qui est épuisante.

Cet article est rédigé par Maud, maman blogueuse, auteure du blog Les tribulations d’une Maman Mammouth.

Auteur : Maud Pineau

Maud Pineau est assistante maternelle et auteure du blog Les tribulations d'une Maman Mammouth, pro maternage et éducation bienveillante.

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest