Zoom sur le métier de puéricultrice

La puéricultrice est une sage-femme ou une infirmière, qui s’est spécialisée dans le soin de l’enfant , mais elle joue également un rôles éducatif et préventif.  Son cursus inclut donc une année de spécialisation supplémentaire qui s’ajoute à sa formation de base (soit 4 ou 5 ans d’études après le bac).

Une fois munie de son diplôme d’infirmière spécialisée, la puéricultrice peut exercer en milieu hospitalier,au sein des services de protection maternelles et infantile (PMI) et dans les structures d’accueil de la petite enfance (crèche etc…).

En secteur hospitalier(50% des diplômées), les puéricultrices exercent dans les services de maternité, pédiatrie ou néonatalogie.  Elles sont chargées de veiller sur les nouveaux nés et réalisent les premiers examens de bébé tout en établissant son régime alimentaire et en assurant sa toilette. Parallèlement, elles accompagnent et conseillent les parents (soins, allaitement, développement physique et affectif de l’enfant).

En PMI (25% des diplômées), leur fonction se concentre sur la prévention, la protection et l’éducation de l’enfant et de famille.  La puéricultrice collabore avec une équipe de travailleurs médico-sociaux (sage-femme, médecin, assistante sociale etc…) et réalise des missions très variées :  elles est par exemple amener à évaluer les situations d’enfant en danger, réaliser des bilans en école maternelle, former et encadrer les assistantes maternelles etc…

En structure d’accueil, la puéricultrice occupe souvent un poste de direction et a pour objectif  d’animer un projet éducatif et d’encadrer une équipe.  Il s’agit également de gérer une structure au quotidien sur le plan administratif et financier.

Côté salaire, une puéricultrice démarre à 1450 euros et peut espérer toucher 2500 euros en fin de carrière.  Mais cela varie beaucoup  en fonction du secteur d’activité, de la convention collective et de la fonction exercée.  Si elle commence par un poste de direction (dans une structure d’accueil par exemple), elle touchera 2300 euros pas mois minimum.

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest