Zoom sur les Maisons de Naissance

Alors que les maisons de naissance existent dans de nombreux pays européens (Allemagne, Autriche, Pays-bas etc…), elles peinent à s’imposer en France.  Le débat porte bien sûr sur le niveau de médicalisation de ces lieux, entièrement gérés par des sages-femmes.

Qu’est-ce qu’une Maison de naissance

Ce sont des infrastructures qui proposent aux futures mamans la prise en charge de leur grossesse et de leur accouchement par des sages-femmes. L’atmosphère y est plus intimiste et moins médicalisée que dans les hôpitaux.

– Les sages femmes, en tant que professionnelles autonomes, en assurent le fonctionnement et en ont  l’entière responsabilité médicale.

– L’accompagnement de la grossesse est global : chaque femme enceinte est suivie depuis le début de sa grossesse jusqu’à la fin du post-partum par une sage-femme, qui s’adresse d’ailleurs autant à la future maman qu’au future papa.

– ce sont sont souvent de petites structures, munies de quelques chambres seulement, souvent plus confortables et moins impersonnelles que dans les hôpitaux.

– Le matériel médical est celui nécessaire aux grossesses et aux accouchements classiques (pas d’équipement pour la  péridurale  par exemple, car cela nécessite la présence d’un médecin anesthésiste).

A qui s’adressent les maison de naissance ?

Toutes les femmes dont la grossesse se déroulent de façon classique peuvent s’adresser à une maison de naissance.  Sont donc exclues les grossesses multiples, celles qui présentent des complications (placenta praevia) et celles dont la future maman est atteinte d’une maladie maternelle comme le diabète gestationnel et quelques autres cas (hypertension, etc…).

L’association “CALM a démarré le projet de la Maison de Naissance des Bluets en 2006 et n’a toujours pas obtenu le droit d’exister pleinement.  Après deux années pleine de fonctionnement, 114 bébés sont pourtant nés dans le cadre d’un accompagnement global au CALM.

Les professionnels de la santé restent sceptiques face à ces établissements peu médicalisés.  Il semblerait que le point d’achoppement soit la question de l’attenance ou non à un hôpital, contrairement au pays voisins où  la sécurité ne passe pas par l’attenance, mais par une coopération intelligente entre professionnels.  Une proposition de loi pour réglementer l’existence des maisons de naissance est actuellement en cours…

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest