Quels sont les risques des grossesses rapprochées pour le bébé ?

Certains parents sont tentés de faire des enfants très rapprochés en âg…

…pour qu’ils partagent un maximum de choses et développent une grande complicité, mais les grossesses trop rapprochées peuvent présenter des risques pour le bébé et pour la maman.

Il existe effectivement un risque de prématurité et de décès à la naissance avéré.  Une étude américaine poussée a constaté qu’il y avait 1,6 fois plus de grands prématurés et de 3,6 fois plus de décès à la naissance.  On note également, que les petits frères et petites soeurs qui arrivent trop rapidement présentent souvent un faible poids à la naissance et des retards de croissance par la suite.

Les médecins recommandent souvent aux femmes qui ont eu une césarienne de patienter au moins un an avant de se lancer dans une seconde grossesse, afin de s’assurer de la solidité des sutures de la cicatrice. Le fait d’attendre au moins 9 mois avant de retomber enceinte permet aussi aux mamans de reconstituer leurs réserves (en fer notamment) et de reprendre des forces pour la suite.

Enfin, élever deux enfants qui ont quelques mois d’écart revient quasiment à s’occuper de jumeaux !  C’est même presque plus difficile car les deux bébés sont dépendants des soins maternels et demandent une attention différente. La charge de travail est donc très importante pour les parents et le risque est de mettre les deux enfants “dans le même sac” et de faire grandir le cadet trop vite ou de freiner le développement de l’aîné.

L’idéal serait donc qu’il y ait une différence d’âge de 2,5 ans entre les deux enfants… Car il n’est pas non plus conseillé d’attendre trop longtemps entre deux grossesses, certains risques se multipliant également (faible poids de naissance, fausse couches etc…) lors d’écarts trop importants (plus de 4 ans).

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest