Bien choisir sa maternité, un enjeu réel pour l’accouchement…

Quand vous tombez enceinte, ç’est une des premières questions, que vous pose votre gynécologue : “Avez-vous choisi votre maternité ?” .  Pas franchement facile d’y répondre du tac au tac…  Il s’agit effectivement de choisir soigneusement un lieu d’accouchement qui répondra à vos besoins en terme de confort physique et moral et où vous vous sentirez en totale sécurité…

Voici donc les quelques questions que doit se poser la future maman avant de faire son choix :

1) Quel niveau de sécurité ?

Il existe de véritables disparités en terme de sécurité d’une maternité à l’autre.  Il s’agit donc de vérifier que ce lieu dispose bien d’une infrastructure adaptée à votre grossesse.  Les maternités sont classées par niveau.  Le niveau 1 est largement suffisant pour une grossesse sans complication particulière.  Le niveau 2 garantit la présence d’un service de néonatalogie et concerne les grossesses à risque faible (naissance multiple, hypertension etc…).  Enfin les maternités de niveau 3 possèdent un service de réanimation néonatale pour les grands prématurés.
Bien sûr, quelque soit le niveau, le bloc obstétrical est le même et tout obstétricien peut gérer les urgences éventuelles et vous transférer dans une maternité de niveau 2 ou 3 si nécessaire.

2) L’équipe médicale est-elle complète et de qualité ?

Assurez-vous de trouver les personnes suivantes sur place : une sage-femme, un gynécologue – obstétricien,un anesthésiste réanimateur, un pédiatre, une aide-soignante.
Une petite visite préalable peut vous permettre d’évaluer la qualité de l’accueil et de l’encadrement et de poser des questions sur le nombre d’accouchements et la disponibilité de l’équipe (l’équilibre entre ces deux dernières données est essentiel !).

3) Quel confort pour vivre mon accouchement sereinement ?

La maternité, ç’est l’endroit où vous donnez vie à votre enfant et où vous tissez les premiers liens avec lui…  La qualité des prestations proposées avant et après l’accouchement est donc essentielle.
N’hésitez pas à poser les questions suivantes :
– Y-a-t-il des cours de préparation à l’accouchement ?
– Quelle est la durée moyenne du séjour ?
– Est-il possible d’avoir une chambre et une salle de bain  individuelle ?
– Y-a-t-il un accompagnement à l’allaitement et un apprentissage des soins ?
– Le père peut-il assister à l’accouchement ?
– La nurserie peut-elle accueillir votre bébé la nuit qui suite l’accouchement ?

Renseignez-vous également sur les horaires de visite (flexibilité, admission des enfants etc…).

4) Quelle proximité géographique ?

Il est évident que la proximité géographique est un critère important car cela vous facilite la vie pour les visites médicales obligatoires au cours de la grossesse, le jour J et les visites du papas et des enfants après l’accouchement.  Donc, si vous trouvez une maternité près de chez vous qui répond à vos besoins, courrez vite vous inscrire !

5) Établissement privé ou public ?

Dans un hôpital tous les frais sont pris en charge par la sécurité sociale : vous n’avez strictement rien à payer sauf la TV et le téléphone).  Dans une clinique, les dépassement d’honoraires sont fréquents…
Ensuite, ç’est à vous de juger.  Les cliniques sont souvent plus confortables (chambres individuelles plus nombreuses) mais moins médicalisées. En cas de grossesse “à risque”, nous vous recommandons l’hôpital…

Faîtes le bon choix et laissez vous aussi guider par le feeling…

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest