P’tit loup a la bronchiolite : symptômes et soins !

Cela avait commencé par un banal rhume. Mais aujourd’hui, P’tit Loup a de la fièvre et il présente une toux sèche.

Vous suspectez la bronchiolite. Vous pourriez avoir raison. Lumière sur cette maladie pour mieux la comprendre et…la soulager !

Causes et symptômes de la bronchiolite

Avant deux ans, elle est très fréquente, surtout en hiver. Si elle reste bénigne dans la plupart des cas, elle demande une attention particulière chez les enfants de moins de trois mois et ceux qui ont une fragilité pulmonaire avérée (grands prématurés, enfants aux défenses immunitaires faibles…)

La bronchiolite est due à un virus qui se transmet par le contact : mains sales, éternuements, accessoires souillés…Un simple rhume de l’adulte peut virer à la bronchiolite chez le nourrisson. Il faut donc être particulièrement vigilent face à la toux de votre entourage.

P’tit Loup a la bronchiolite…

Diagnostic posé par le médecin, nul doute possible. Voici quelques conseils pour l’aider à mieux se sentir :

  • Le sérum physiologique et les spray nazaux du type Stérimar bébé hygiène du nez seront vos amis dans la lutte au petit nez bouché. Objectif : désencombrez-le !
  • Surélevez la tête de P’tit Loup d’environ 30°. Il existe des coussins spéciaux à placer sous le matelas pour obtenir une position légèrement inclinée.
  • Ne couvrez pas trop votre bébé. Il a de la fièvre, inutile de faire monter sa température en lui rajoutant des couches de vêtements.
  • Divisez ses repas. En général, l’enfant a du mal à s’alimenter pendant la bronchiolite et privilégiez les petites quantités.
  • Faites-le boire régulièrement.
  • Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les sirops antitussifs ne sont pas conseillés. Il faut, au contraire, que P’tit Loup tousse afin d’expulser les sécrétions bronchiques.
  • Ne surchauffez pas sa chambre. Une température de 19° est idéale.

Pour l’aider…

Le médecin prescrira du paracétamol pour lutter contre la fièvre, mais pas d’antibiotiques. La bronchiolite n’est pas une infection bactérienne, c’est un virus. 

Enfin, en cas de grande gêne respiratoire, des séances de kinésithérapie visant à aider à l’expulsion des sécrétions peuvent être prescrites. Impressionnantes, elles se révèlent efficaces.

À noter que si la bronchiolite se répète plus de trois fois en moins de deux ans, on parle d’asthme du nourrisson. Seuls 20 à 25% des bébés ayant présenté des bronchiolites à répétition seront sujet à l’asthme du grand enfant.

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.