C’est la reprise du boulot pour maman. Youpi or not youpi ?!

C’est demain. Dans 10 jours. Dans un mois.

Peu importe. En tout cas, cela approche. Vous allez devoir reprendre le travail après des semaines de fusion totale avec P’tit Loup et avouez-le, nous sommes entre nous, vous alternez crises de pleurs et moments de stress à l’idée de retrouver votre ancienne vie, celle d’une working mum aux horaires de dingue…

Comme une écrasante majorité de femmes, vous culpabilisez à l’idée de laisser P’tit Loup à une personne de substitution. D’ailleurs, il est fort probable que votre premier jour de reprise soit teinté d’émotions en tout genre et rythmé par des coups de fil non pas aux clients mais à la nounou pour vérifier si bébé a bien mangé (appel de 11h00) / dormi (appel de 15 h) / ne pleure pas trop (coup de fil de 17 h 30).

C’est un nouveau mode de fonctionnement qui se met en route, une routine où P’tit Loup est moins présent physiquement même si dans votre esprit, il occupe toute la place. Cette parenthèse enchantée partagée avec Bébé est terminée et vous vous sentez nostalgique : vous êtes normale !

Pour revenir en douceur et essayer de minimiser le stress dû à cette reprise, vous allez devoir l’anticiper…

Situation 1 : Maman veut profiter de P’tit Loup jusqu’à la dernière seconde. Elle s’est concentrée à 100% sur bébé et a balayé tout ce qui était lié au domaine professionnel d’un « ça ira. Je gérerai demain en arrivant au bureau ».

Résultat des courses : C’est tendu ! Crises d’angoisse. Appel à la crèche 9h15 à peine arrivée pour prendre des nouvelles de bébé. Pleurs devant les dossiers qui se sont accumulés. Stress.

Situation 2 : Maman veut profiter de son bébé, évidemment mais elle s’est préparée à la grande reprise progressivement. Échanges de mails avec ses collègues préférées pour connaître 1) les informations générales de vie de l’entreprise 2) (plus croustillant) les derniers potins.

Maman a même prévu de déjeuner avec plusieurs collègues quelques jours avant le retour au travail histoire de se ré-imprégner des us et coutumes de sa société. Cela lui permet d’opérer une transition entre sa parenthèse de vie avec bébé et le début d’une nouvelle histoire avec sa vie professionnelle. Mieux vaut réintégrer progressivement l’entreprise qu’y retourner sans préparation préalable…

Un retour au travail plus serein après un congé maternité passe aussi par la réappropriation de son image de femme !

votre employeur risque fort de tiquer si vous conservez vos vieux joggings informes de grossesse, tellement confortables mais tellement peu montrables hors de chez soi. L’équilibre va consister à savoir jongler entre vos différents costumes maintenant ! Vous pourrez vous faire du bien en prenant du temps pour vous : coiffeur, soins, achat d’une tenue spéciale rentrée au boulot…

Vous êtes une femme active et une mère et vous pouvez occuper ces deux rôles avec brio si vous vous faites confiance. Dans tous les cas, il n’existe pas de reprise parfaite. Quitter P’tit Loup sera forcément un déchirement…

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 5 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri", "Les lunettes de Mattéo" et "Toi, mon bébé prématuré".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest