La péridurale, qu’est-ce que ç’est ?

Vous êtes nombreuses, parmi les jeunes mamans, à vous poser des questions sur la pose et les effets de la péridurale…  Pas de panique !  Si ç’est fait correctement, ç’est un des moments les moins douloureux et les plus libérateurs de la grossesse…

La péridurale n’est ni plus ni moins une anesthésie locale du bas du corps…

Comment et quand pose-t-on la péridurale ? 

Avant de vous poser la péridurale, l’anesthésiste vous injecte un anesthésique locale entre la 3ème et la 4ème lombaire, de façon à désensibiliser cette zone.  Puis, on vous installe un petit cathéter, entre deux vertèbres, dans la colonne vertébrale et on y injecte un cocktail de produits analgésiques, destiné à soulager les douleurs des contractions et de l’expulsion.  Cette injection n’est absolument pas douloureuse.

La pose de la péridurale se fait généralement une fois que le col est ouvert de 3 cm.  Mais il n’est pas du tout interdit de le faire avant pour les femmes dont le col a du mal à s’ouvrir pour cause de crispation et d’appréhension…

La péridurale fait effet 15 minutes plus tard et détend l’ensemble du corps, à l’exception des parties basses, qui peuvent être encore un peu douloureuses.  La douleur disparaît donc en grande partie.

La péridurale ne doit pas être posée trop tardivement car elle perd alors toute son efficacité.  Le travail ne doit pas être trop avancé. Faîtes-en la demande au bon moment. !l

Les mamans qui le le souhaitent, peuvent avoir recours à l’analgésie péridurale contrôlée, qu’elles s’injectent progressivement  elles-mêmes, en fonction de le douleur ressentie, ce qui permet d’éviter tout surdosage…

Quels sont les risques liés à la péridurale ?

La péridurale peut entraîner, dans certains cas rarissimes (1/150 000), une paralysie momentanée des deux jambes, provoquée par un hématome péridural.  Ce rare incident se produit si la maman a des problèmes de coagulation sanguine.

Le plus désagréable, ç’est cette sensation de jambes lourdes avec une diminution de l’envie de pousser et une baisse de la pression artérielle.

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest