Découvrez le massage bébé avec Frédérique Briêre

Le massage bébé fait de plus en plus d’adeptes…  Ce geste ancestral est à nouveau au goût du jour et l’Association Française de Massage pour Bébé (AFMB) l’a bien compris… Fondée en 1981 par Vimala Mc Clure, elle a pour objectif de promouvoir cette pratique en formant chaque année des instructeurs et instructrices à l’art du massage…  J’ai eu l’occasion de rencontrer Frédérique Briêre, instructrice certifiée par l’AFBM, qui a bien voulu répondre à  ces quelques questions…

1) Quel intérêt y-a-t-il à masser son bébé ?  

Pour soi-même :

C’est un art ancestral qui nous permet d’établir un contact profond avec notre bébé. Masser notre bébé nous aide à comprendre son langage non verbal et à y répondre par une écoute aimante et respectueuse. Quand on est à l’écoute de son enfant, on est capable de réagir en fonction de ses besoins. A travers le massage nous établissons des liens de confiance, de sécurité, d’amour. Le massage aide les parents à prendre confiance en eux dans leur capacité à lui apporter ce dont il a besoin.

Et pour le bébé ?

Le toucher est détecté sur l’embryon de moins de huit semaines alors qu’il ne mesure que 2 centimètres. La sensibilité de sa peau est déjà hautement développée ! Il est massé, caressé bien avant sa naissance dans le ventre de sa maman.

Pour le bébé après la naissance la sensibilité de sa peau est une fonction corporelle fondamentale et l’une des toutes premières à se développer.

C’est la première forme de communication perçue par un nouveau-né,  le premier langage qu’il développe passe par la peau.

Masser son bébé, c’est une autre communication avec lui, la communication non verbale, le toucher nourrissant.

Dans nos vies actuelles le stress existe aussi chez les bébés, le massage est un moment de détente, de bien être, il renforce le lien, il sécurise…

Au quotidien, le massage soulage les petits maux du nourrisson (coliques, flatulences, maux de dents) et favorise le sommeil, source d’inquiétude fréquente pour les parents.

2) Tout le monde peut-il apprendre à masser son bébé ?  

Oui, tous les parents qui le souhaitent peuvent apprendre à masser leur bébé. Papa et Maman !

3) Peut-on lui faire mal ? 

Non, Vimala McClure a élaboré un programme de technique de massage pour bébé adapté et sans aucun risque. Des techniques que l’on détaille lors des séances.

4) Quels sont les modes d’apprentissage ?

Je pratique des techniques de massage très progressives, un programme très complet en 4 ou 5 séances d’1h30 environ espacées d’une semaine. Le rythme permet de respecter les besoins des bébés et des parents.

Je montre les gestes sur un poupon, je n’interviens pas sur le bébé pour ne pas interférer dans la relation privilégiée entre les parents et leur enfant. Durant les séances il y a la technique de massage mais aussi une relaxation, des discussions, une écoute attentive.

A la fin de chaque séance, il est donné aux parents les dessins des massages afin qu’ils puissent reproduire les massages chez eux.

5) Le massage bébé est-il pratiqué depuis toujours ou s’agit-il d’une nouvelle tendance ?

Le massage des bébés est pratiqué partout dans le monde sauf dans les pays industrialisés ! Fort heureusement on en reparle. De plus en plus de parents s’intéressent au massage, d’abord entre eux dans leur vie de couple, d’homme, de femme, pendant la grossesse la femme aime être massée et puis à l’arrivée de bébé, les parents se renseignent pour apprendre à masser leur tout petit…

Frédérique Briêre est Instructrice en Massage pour Bébé certifiée par l’Association Française de Massage pour Bébé.

Elle est joignable au 06 70 85 94 41 ou par mail [email protected]

Pour en savoir plus, visitez son blog : http://massagebebeaparis.over-blog.com 

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest