Le « Yes Day », vous connaissez ?

Le Yes Day », c’est la journée qu’attendent vos p’tits loups avec impatience.

Un jour spécial, où (presque) toutes leurs demandes se verront exaucées…côtébébé vous en dit plus sur ce concept d’éducation positive.

L’idée

Elle reste simple. Les parents passent leur temps à dire « non ». Et si pour une fois, P’tit Loup et P’tite Cerise voyaient leurs requêtes se réaliser ?

P’tite Cerise désire se rendre à l’école vêtue de sa veste rouge et jaune à p’tits pois tout en lui associant ses collants fétiches bleu électrique ? P’tit Loup souhaite terminer le repas avec un double dessert  ?

Vous allez, pendant 24 heures, les laisser exaucer quelques-unes de leurs « folies » créatives ou gustatives.

En procédant ainsi, vous leur montrez que vous leur faites confiance mais surtout vous vous offrez une parenthèse calme.

Derrière cette journée spéciale se cache aussi un enjeu majeur : apprendre à responsabiliser ses enfants. Vous serez certainement surpris  de constater qu’imposer les choses dans la rigueur n’est pas forcément la meilleure alternative.

Attention toutefois ! Pour que le Yes Day fonctionne et offre des bénéfices, il convient de réfléchir à certains points et de placer les limites :

1) Un cadrage minimal reste requis

Cette journée spéciale demande quelques règles pour ne pas virer au cauchemar. Même si vous allez tolérer des écarts notamment sur les repas (par exemple autoriser des sucreries pour le goûter), vous ne pouvez pas permettre à P’tite Cerise de sauter un repas.

Il s’agit de laisser un peu de liberté à l’enfant mais sans porter préjudice à son équilibre alimentaire. Il sera d’ailleurs judicieux de glisser tranquillement le fait que manger équilibré reste important pour la santé.

Côté dépenses, place aux notions d’économies et d’argent. Oui, des extras pourront être effectués pendant le Yes Day mais ce n’est pas Noël non plus. Cadeaux peu onéreux ou activités en famille seront inscrits au budget qui connait un plafond, évidemment. A déterminer tout en expliquant la valeur de l’argent.

Le coucher, quant à lui, pourra être un peu repoussé. Cette journée spéciale se prolonge un peu plus que les autres…dans la limite du raisonnable. Encore une entorse au quotidien pour profiter du Yes Day à fond !

2) Choisissez à quelle fréquence se déroulera le « Yes Day »

Journée exceptionnelle une fois par an ? Ou jour répété une fois par trimestre ou semestre ? À vous de déterminer à quelle fréquence le « Yes Day » sera effectué. Pensez juste à ne pas en abuser, sous peine de le voir se transformer en habitude.

Pour être productive, cette journée doit rester spéciale. Sinon, elle perdra les bénéfices qu’elle est censée apporter.

3) La question des écrans

Si le « Yes Day » permet de jouer à la console ou de regarder un film, il ne préconise pas de passer toute la journée devant les écrans ; là encore, vous pourrez être plus souple avec la télévision ou les jeux vidéo sans toutefois autoriser une overdose d’écrans.

4) La distance

P’tit Loup et P’tite Cerise vont certainement demander à faire des activités. Il se peut qu’elles se trouvent loin de votre domicile. Tout l’enjeu va être d’aborder la notion temps / distance pour leur faire comprendre qu’au-delà d’ une certaine distance, cela sera compliqué à réaliser dans la journée du Yes Day, faute de temps passé sur la route pour se rendre à l’activité…

En conclusion, on comprend que cette journée exceptionnelle reste ouverte aux propositions des enfants.

Elle doit s’opérer dans la bienveillance, avec des notions pédagogiques sur chaque point abordé afin de responsabiliser P’tit Loup et P’tite Cerise tout en leur faisant plaisir !

 

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest