grossesse : nausées et remontées acides…

Le monde merveilleux de la grossesse…Un univers où nausées et remontées acides peuplent le quotidien au début…puis à la fin !

Vous subirez certainement les foudres de ces désagréments mais nous avons quelques astuces pour que l’orage dure le moins longtemps possible…dans votre estomac !

1. Les nausées

Elles surviennent parfois avant même que vous vous sachiez enceinte. Une odeur de café un peu prononcée et c’est le drame.

Voici quelques conseils pour limiter la catastrophe…

  • Des repas froids  :

A privilégier au moins les premières semaines de votre grossesse, là où le pic de nausées est atteint. Toute odeur de cuisson peut déclencher des allers-retours aux toilettes. Mieux vaut miser sur des aliments frais à consommer tels quels. C’est plus sûr.

  • Le petit-déjeuner : au lit !

Le mot d’ordre : profitez du petit-déjeuner servi dans votre lit. Ne vous levez pas avant d’avoir quelque chose dans l’estomac sous peine de partir immédiatement aux toilettes…

  • Fractionnez vos repas :

Mangez peu mais souvent : les petites quantités vous permettent de maintenir un niveau équilibré de sucre dans votre corps. Vous êtes ainsi plus armée pour résister aux nausées. Ne buvez pas trop pendant les repas et hydratez-vous en-dehors de vos en-cas : c’est primordial

  • Les protéines, vos amies :

Les noisettes et les noix vous feront du bien par leur apport en vitamine B. À l’inverse, les aliments acides, gras ou épicés seront à bannir car sources de nausées.

  • Gingembre et citron

L’astuce au naturel n°1 : sentez du citron. Son odeur contribue à soulager les nausées. Quelques tranches ajoutées à votre tisane seront d’une efficacité redoutable.

L’astuce au naturel n°2 : le gingembre à votre rescousse. En sirop, gélules ou nature après avoir gratté la chair de sa racine et l’avoir plongée dans votre thé : c’est votre allié anti-nausées.

2. Les remontés acides

Passons maintenant aux remontées acides, causées par le relâchement du clapet, muscle fermant le haut de l’estomac. Sous la pression de bébé et du fait de la grande quantité d’hormones présentes, il craque et laisse passer les aigreurs de votre estomac.

Pour limiter la catastrophe…

  • Evitez les aliments habituellement déclencheurs de brûlures d’estomac ; ainsi, les sodas, les épices, le café, les aliments acides sont à bannir temporairement.
  • Pensez à placer un ou plusieurs oreillers sous votre matelas pour créer une inclination et éviter de dormir horizontalement.
  • Ne vous couchez pas de suite après un repas.
  • Limitez vos repas : mieux vaut manger en moindre quantité mais plus souvent. Votre estomac vous dira merci.

L’astuce au naturel n°1 : l’homéopathie. Robinia 5 CH (2 granules 3 fois / jour) pour soulager les remontées acides ; lycopodium 5 CH si vous constatez que le pic de vos remontées s’effectue entre 16 h et 20 heures.

L’astuce au naturel n°2 : la phytothérapie. Faites-vous des tisanes de mélisse.

Heureusement, tout rentrera dans l’ordre dès l’arrivée de P’tit Loup !

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents.

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest