Et si on faisait des bébé ? Ou pas…

Selon une étude de l’INSEE parue le 14 janvier dernier, la France (66 millions d’habitants) compte un des taux de natalité les plus bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale… Décryptage.

2013, notre taux de fécondité (hors Mayotte) recule à 1,99 enfant par femme (contre 2,03 en 2010). En cause ? La baisse du nombre de femmes en âge de procréer : l’âge de l’accouchement moyen est de 30,1 ans. Mais l’honneur est sauf : la France reste (avec l’Irlande), le pays le plus fécond d’Europe. Cocorico !

Selon une autre étude, datant de 2010 cette fois (enquête « Fecond » publiée le 12 février et réalisée en 2010 par l’Institut national d’études démographiques), la grande majorité des Français veulent procréer. Surtout ceux qui sont couple : seuls 3% des femmes et 5% des hommes y rechignent. Mais intéressons nous plutôt à celles et ceux qui s’y refusent… Parmi les 5 275 femmes et 3 373 hommes âgés de 15 à 49 ans interrogés par l’INED, 6,3% des hommes et 4,3% des femmes affirment ne pas désirer d’enfants. 

Cette étude montre un vrai clivage entre les hommes et les femmes : 

  • plus les femmes sont diplômées et moins elles veulent de mouflets,
  • mais ce sont les hommes ayant fait le moins d’études qui optent pour l’infécondité volontaire

La guerre des sexes ? Pas forcément, on en revient plutôt aux élémentaires : papa qui veut remplir le frigo, et la working girl mal dans les pantoufles d’une maman dévouée.

Il faut avouer que quand on y réfléchit bien, faut être motivé pour faire grandir une belle famille. Venant d’une blogueuse grossesse, enceinte d’un 3e, cette déclaration peut surprendre. Mais la maternité doit être un désir profond, une envie, et surtout un choix.

Le vrai progrès, la véritable révélation de cette étude, c’est peut-être de montrer que la fécondité reste une liberté, de pouvoir dire à nos enfants chéris qu’on les a vraiment désirés.

Laissons donc de côté les 6,3% des hommes et 4,3% des femmes qui préfèrent la vie en solo… Je m’adresse désormais aux quelque 95% de Français restants : 1,99 enfant par couple, non mais oh, ça va pas non ?! Pensez à la joie des grandes familles, ces tablées de lancée de purée, le bain façon tsunami, la machine à laver qui tourne en permanence, le semi-remorque qu’il va falloir apprendre à garer pour transporter la marmaille, ces nuits sans sommeil, l’anti-poux spécial « usages fréquents »… Bref, faites des bébés : c’est que du bonheur !

Cet article vous est proposé par Marie Verliac, directrice de l’agence Des mots de Marie, pour des contenus éditoriaux sur mesure, fondatrice de Babybuzz.fr, un blog dédié à la grossesse pour des futures mamans au top !

Auteur : Marie Verliac

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest