Inscription en crèche mode d’emploi

Vous êtes enceinte et  c’est la crèche qui vous semble être le mode de garde le plus adapté à votre situation professionnelle et familiale… Quelles sont les démarche à effectuer ?  Vers quel type de crèches souhaitez-vous vous tourner ?  Quels documents vous seront impérativement demandés ?  Voici un petit récap pour vous guider…

Les types de crèches
Les crèches accueillent les enfants âgés de deux mois à 3 ans. elles sont de trois types :

Les crèches collectives publiques ou privées possèdent des locaux aménagés et un personnel qualifié (constitué de puéricultrice, auxiliaire de puériculture, éducateur etc…), qui accueille les enfants pendant que leurs parents travaillent. Les horaires sont strictes et peu souples.
Les crèches familiales sont tenues par des assistantes maternelles agréées, qui reçoivent les enfants à leur domicile, mais qui sont rémunérées par la crèche.  Des arrangements sont possibles en terme d’horaires.
Les crèches parentales sont créées et gérées par les parents, qui assurent tour à tour la garde des enfants en présence d’au moins une personne qualifiée.  Ce sont les parents qui fixent les horaires, le réglement intérieur etc…  Le “sur-mesure” est plus facile.

Il est vivement recommandé de s’y prendre largement à l’avance pour inscrire son enfant en crèche, surtout en crèche collective car elles sont très prisées et il y a clairement une pénurie de crèches en France.

L’idéal est de faire sa demande dès le 6ème mois de grossesse et de confirmer par la suite la naissance dans un délais bref en envoyant un bulletin de naissance. L’inscription se fait à la Mairie si ç’est une crèche publique et auprès de la directrice si ç’est une crèche privée.  Lors de votre première visite à la crèche, on vous remet un récipissé de votre demande d’inscription, que vous devrez produire lors de vos visites ultérieures.  Une fois que l’inscription de votre enfant est confirmée (via le bulletin de naissance), cela ne veut pas dire que vous êtes automatiquement admis. Plusieurs mois vont s’écouler, au cours desquels, il ne faut pas hésiter à reprendre contact régulièrement avec la crèche pour montrer votre motivation à inscrire votre enfant dans cette crèche en particulier…
L’admission définitive n’aura lieu que lorsqu’une place se libère et que votre enfant aura été déclaré apte (après une visite médicale).

Les documents suivants vous seront demandés pour vous enregistrer:

– Une photocopie de salaire ou une attestation de l’employeur
– Une photocopie du bulletin de santé de l’enfant et la mère
– Une photocopie de votre livret de famille ou carte d’identité
– Une carte d’allocation familiale
– L’ avis d’imposition, justificatif de domicile

Le calcul des tarifs se fait en fonction des revenus des parents, du nombre d’heures que l’enfant passe à la crèche etc… De façon générale, le tarif ne doit pas dépasser 10% du revenu mensuel de la famille.  Au sein des crèches parentales, ce sont les parents qui fixent le montant des cotisations.

Une photocopie de bulletin de santé de l’enfant et de la mère

Une photocopie de votre livret de famille ou carte d’identité

L’avis d’imposition, justificatif de domicile (facture EDF, loyer..)

Une carte d’allocation familialeUne photocopie de salaire ou une attestation de l’employeur

Une photocopie de bulletin de santé de l’enfant et de la mère

Une photocopie de votre livret de famille ou carte d’identité

L’avis d’imposition, justificatif de domicile (facture EDF, loyer..)

Une carte d’allocation familiale

Une photocopie de salaire ou une attestation de l’employeur

Une photocopie de bulletin de santé de l’enfant et de la mère

Une photocopie de votre livret de famille ou carte d’identité

L’avis d’imposition, justificatif de domicile (facture EDF, loyer..)

Une carte d’allocation familiale

Une photocopie de salaire ou une attestation de l’employeur

Une photocopie de bulletin de santé de l’enfant et de la mère

Une photocopie de votre livret de famille ou carte d’identité

L’avis d’imposition, justificatif de domicile (facture EDF, loyer..)

Une carte d’allocation familiale

Une photocopie de bulletin de santé de l’enfant et de la mère

Une photocopie de votre livret de famille ou carte d’identité

L’avis d’imposition, justificatif de domicile (facture EDF, loyer..)

Une carte d’allocation familial

Une photocopie de salaire ou une attestation de l’employeur

Une photocopie de bulletin de santé de l’enfant et de la mère

Une photocopie de votre livret de famille ou carte d’identité

L’avis d’imposition, justificatif de domicile (facture EDF, loyer..)

Une carte d’allocation familiale

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest