Comment gérer l’arrivée du 2ème enfant vis-à-vis de l’aîné ?

L’arrivée d’un deuxième enfant est autant un chamboulement que lors de la naissance du premier. Seulement, les peurs vont être différentes.

La question que j’entends souvent est de savoir comment faire pour que l’aîné ne soit pas jaloux ?

Tous les parents ont peur, et il est vrai que la peur la plus importante est de savoir si l’aîné va aimer ce bébé qui va arriver.

En effet, on le sait, l’arrivée d’un deuxième est perturbant pour tout le monde, au delà du fait que ce soit un merveilleux moment, chacun va devoir trouver une place afin d’avoir un nouvel équilibre. La famille s’agrandit de 3 à 4 personnes.

Alors comment gérer l’arrivée du deuxième enfant vis-à-vis de l’aîné ?

1. Accepter ses émotions

Je dirais que quoi qu’il se passe, il est très important d’accepter les émotions de son aîné.

Il a le droit d’être en colère parce que le bébé prend de la place.

Il a le droit d’être jaloux de ce petit bébé qui attire beaucoup plus l’attention que lui.

Il a le droit de réagir au vu de ce changement qui lui fait peur.

Oui un enfant a peur de perdre l’amour et l’attention de ses parents.

Il a été le centre du monde pendant quelques mois ou années, et puis sous prétexte qu’un autre bébé arrive, on est moins centré sur lui. Forcément, cela ne lui plaira pas.

En même temps, je pense que chacun de nous avons déjà ressenti ce sentiment, et ce n’est pas agréable.

2. accompagner l’aîné dans ce qu’il ressent

En tant que parent, votre rôle sera alors de l’accompagner dans ce qu’il ressent.

Écouter ses peurs en fonction de ses réactions :

– Il se peut qu’il soit plus turbulent qu’à l’accoutumer, il ne le fait pas contre vous, mais pour lui. Il a le sentiment de perdre sa place.

– Il se peut qu’il se taise, et essaye de vous faire plaisir, un peu trop, un peu plus que d’habitude. Il veut que vous soyez fière de lui, il veut que vous l’aimiez. Il peut faire vraiment l’enfant “parfait”.

– Il se peut qu’il régresse (phase où il peut faire son bébé). Il ne veut pas prendre la place du “nouveau” bébé, mais il veut retrouver ce sentiment qu’il connaît et qu’il le sécurise, votre amour inconditionnel.

3. Ne pas le forcer à aimer

Je sais que dans l’idéal familial, on souhaite absolument à ce que la fratrie s’entende à merveille. Qu’ils s’aiment, qu’ils deviennent les meilleurs amis du monde …

Cependant, l’amour ça se découvre, ça s’apprivoise, ça se respecte.

En effet, aimer ce nouveau bébé, peut être compliqué. Il ne le connaît pas, et en plus, tout le monde lui en parle.

Il aimera cet enfant, mais à sa façon, comme lui le souhaite. Il a même le droit de le détester.

En respectant ses sentiments, en ne forçant pas cet amour. Vous lui laissez l’opportunité de découvrir ce nouveau bébé. Et puis n’oubliez pas qu’en le forçant à l’aimer, il peut vous en vouloir de l’aimer plus que lui.

Je suis convaincue que vous saurez faire face, parce que vous avez déjà connu ce genre de situation au moins une fois dans votre vie. Vous aimez et aimerez vos deux enfants. Et si par malheur, tout ne se passe pas comme vous l’aviez envisagé, au pire des cas, vous aurez cette formidable chance de réparer.

Parce qu’au bout du compte, le plus important c’est non pas de faire les choses parfaitement, mais au contraire d’accepter que vous ne pouvez tout maîtriser, et surtout de réparer ce qui n’a pas été.

Emilie Daffis est coach parental et auteure du blog Le Repères des Parents. Elle vous accompagne dans votre quotidien et vous aide à devenir des parents épanouis. Découvrez la ici

Auteur : Emilie Daffis

Emilie Daffis est coach en développement personnel pour les parents et auteure du blog Le Repères des Parents. Elle vous accompagne dans votre quotidien et vous aide à devenir des parents épanouis.

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest