Quelques astuces pour transmettre votre langue maternelle à P’tite Cerise

Si vous parlez une autre langue que le Français et souhaitez l’inculquer à P’tite Cerise, voici quelques conseils pour que l’apprentissage s’opère en douceur.

L’importance de débuter tôt

En premier lieu, il demeure crucial pour qu’un enfant maîtrise votre langue maternelle de le faire baigner dedans depuis tout petit. Cela peut même débuter dans votre ventre, en lui chantant des comptines et berceuses dans votre langue.

Une fois P’tite Cerise née, sachez que ses capacités linguistiques naturelles seront à leur paroxysme dans sa prime enfance. Elle sera donc en mesure de bien intégrer la langue avec laquelle vous vous exprimez.

Mais attention : un enfant reste en mesure de comprendre sans que vous ayez à lui « hacher » le discours. Nul besoin de vous adresser à lui de manière très lente et coupée du style « man-ge tes lé-gu-mes s’il-te-plaît ». On a souvent tendance à agir de la sorte pensant simplifier les choses mais cela s’avère infructueux.

Multipliez les supports d’écoute de la langue

Pour bien transmettre votre langue maternelle, il est important de la faire entendre ou lire via divers canaux. Cela peut-être au cinéma, en regardant des films en version originale ; vous pouvez aussi faire écouter des berceuses ou des histoires dans votre langue maternelle.

Appuyez-vous sur des livres : les bibliothèques ont souvent un petit coin réservé pour les ouvrages en langues étrangères. Il peut être intéressant d’en emprunter pour partager un moment de lecture privilégié.

Rendez visite à votre famille

Le bain linguistique est très efficace lorsque l’on se trouve auprès de gens qui s’expriment seulement dans votre langue maternelle. L’enfant ne pourra que s’appuyer sur celle-ci pour se faire comprendre. Il enrichira son vocabulaire et consolidera ses bases.

Votre famille peut tout aussi bien venir chez vous : l’essentiel reste que P’tite Cerise entende la mélodie de la langue pendant des jours pour l’aider à progresser.

Un apprentissage sur le long terme

Si l’enfant possède des capacités linguistiques avérées pour apprendre une autre langue que le Français, il peut tout aussi bien tout perdre s’il ne pratique pas régulièrement. Aussi est-il important de continuer l’apprentissage lorsque l’enfant grandit.

A l’école, par exemple, et dès la maternelle, il existe des écoles bilingues où des intervenants germanophones, hispanophones, anglophones…proposent des activités ludiques.

Des associations comme « bilingues et plus » proposent des ressources  et permettent de rencontrer d’autres familles ancrées dans le bilinguisme pour leurs enfants.

Menez votre enquête…

Cela prendra du temps et vous coûtera un peu d’argent, mais le jeu en vaut la chandelle. En cherchant une liste de prestations de services effectuées dans votre langue maternelle, vous aiderez P’tite Cerise. Par exemple, quelques professionnels de santé peuvent parler dans votre langue ; quelques cinémas diffusent peut-être des films dans le langage qui vous intéresse.

Des centres communautaires se trouvent sûrement proches de chez vous.

Restez tolérant…

Bien sûr que vous aimeriez que votre enfant maîtrise votre langue maternelle. Mais attention à ne pas le braquer en relevant la moindre  erreur. Cela pourrait s’avérer contre-productif car P’tite Cerise se sentirait moins en confiance. Pire, elle pourrait se bloquer et ne plus vouloir converser.

Quand deux enfants parlent entre eux, ils ne se corrigent pas…Or, bien souvent l’adulte a tendance à souligner le moindre écart, au détriment de la communication toute simple. Mieux vaut dans un premier temps laisser l’enfant s’exprimer, quitte à le reprendre par la suite, une fois qu’il a bien confiance en ses capacités !

Et vous, souhaitez-vous transmettre votre langue maternelle à vos enfants ?

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 3 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest