Le TDAH : trouble de l’attention avec (ou sans) hyperactivité

Véritable trouble compliqué à gérer, le TDAH parasite la vie à la fois de l’enfant et de ses parents.

Afin d’y voir plus clair sur le sujet, côtébébé tente de vous expliquer comment le diagnostic d’un TDAH est établi, les symptômes de ce dysfonctionnement et les troubles le plus souvent associés.

Le constat

D’après les experts, le trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) a probablement toujours existé. Il n’a toutefois été décrit cliniquement qu’au début du XXe siècle.

Il s’agit d’un trouble neurocomportemental que l’on retrouve très fréquemment dans la population des jeunes enfants, avec un pourcentage allant de 5 à 10%.

Le TDAH est généralement diagnostiqué aux alentours de 7 ans. Pour autant, les soupçons peuvent apparaître dès l’âge de deux ans, car les enfants atteints présentent des comportements difficiles très tôt parfois même avant l’entrée à l’école.

Il arrive qu’on ne diagnostique ce trouble qu’à l’âge adulte mais les symptômes sont tels qu’on l’identifie généralement dans l’enfance.

Les symptômes principaux du TDAH

Il existe 3 symptômes significatifs du TDAH :

  • l’impulsivité
  • l’inattention
  • l’hyperactivité

Pour autant, ces 3 symptômes peuvent être présents à différents degrés. Un enfant hyperactif et impulsif peut être capable de concentration sur des travaux qui l’intéressent tout en étant atteint d’un trouble de l’attention. De même, un bambin ayant de mal à suivre les consignes en classe, avec une tendance à rêver peut se révéler relativement calme tout en ayant un TDAH.

Poser le diagnostic d’un TDAH

Afin d’établir le diagnostic, le médecin va évaluer l’enfant dans son ensemble. Tout sera examiné : le milieu de vie, le développement psychomoteur, le quotient intellectuel, le potentiel d’apprentissage…Il s’agit de vérifier divers éléments car en réalité il n’y a pas de tests psychologiques ou neurologiques formels concernant le TDAH. Toutefois, un certain nombre de signes doivent être relevés pour que le diagnostic penche vers un trouble de l’attention :

  • des symptômes présents depuis plus de 6 mois et apparus avant l’âge de 7 ans.
  • des symptômes constatés quels que soit le lieu, indifféremment que l’enfant se trouve à l’école, à la maison ou dans un endroit public.

Les troubles associés au TDAH

Il arrive que les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité soient associés à d’autres pathologies. Parmi elles :

  • des troubles anxieux : nervosité excessive, TOC…
  • des problèmes comportementaux : attitude de rébellion envers les figures d’autorité, provocation.la dépression : on la retrouve fréquemment chez les enfants TDAH. Elle naît de la mauvaise estime de l’enfant envers lui-même et du rejet dont il souffre du fait de son incapacité à se contrôler.
  • des troubles de l’apprentissage : ils concernent environ 20% des enfants atteints de TDAH ; ceux-ci présentent des retards dans la motricité fine et dans le développement du langage.

Quelles conséquences à l’âge adulte ?

Le trouble de l’attention peut avoir de graves conséquences une fois l’enfant devenu adulte. Au niveau social, les troubles anxieux liés à cette pathologie gênent la personne qui peine à s’intégrer en société. L’équilibre de vie est de ce fait précaire, rythmé par les angoisses, TOC et difficultés à se canaliser.

Pire, on a constaté que les adultes atteints de TDAH sont plus susceptibles d’être dépendants de « béquilles » comme les drogues ou l’alcool.

Aussi le dépistage du trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité doit-il s’opérer au moindre doute afin de le traiter au mieux pendant l’enfance.

 

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 3 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest