Le point sur la plagiocéphalie

Le point sur la plagiocéphalie

Phénomène fréquent chez les nouveaux-nés, la plagiocéphalie impressionne. Et pour cause : le crâne plat de P’tite Cerise ne passe pas inaperçu. Zoom sur cette caractéristique, ses causes et les moyens d’agir pour la contrer.

Qu’est-ce que la plagiocéphalie ?

Il s’agit d’un aplatissement du crâne du nouveau-né qui peut être présent dès la naissance, ou apparaître dans les semaines qui suivent l’accouchement.

Cet aplatissement se retrouve soit à l’arrière du crâne de P’tite Cerise, s’étendant dans la longueur ou bien de manière asymétrique sur l’un des côtés de sa tête. Cela s’explique par l’incroyable malléabilité du crâne, une caractéristique indispensable pour bien progresser lors du chemin de l’accouchement. Ainsi déjà in utero, bébé peut souffrir d’une plagiocéphalie du fait par exemple de son poids ou du manque de liquide amniotique qui peuvent le contraindre à appuyer sa tête constamment du même côté.

Le phénomène de « tête plate » peut aussi survenir après plusieurs semaines de vie suite à un couchage systématique sur le dos. En effet, pour éviter la mort subite du nourrisson, on préconise la position dorsale pour dormir. Si elle libère bien les voies respiratoires, elle favorise par contre l’aplatissement de l’arrière de la tête., conséquence moindre.

Comment prévenir le syndrome de la « tête plate » ?

Dès le départ, soyez attentif à ce que P’tite Cerise varie les inclinaisons de sa tête. Elle ne doit pas adopter toujours le même côté que ce soit pour dormir, s’amuser ou pour téter. Voici quelques réflexes à mettre en place afin d’aider bébé à alterner les positions.

  • changez la place du lit de P’tit Cerise dans sa chambre ; le fait qu’il soit orienté différemment va permettre que bébé bouge naturellement sa tête dans différents sens ;
  • amenez votre nouveau-né chez  un ostéopathe. Ce professionnel sait détecter un torticolis, qui serait alors un frein pour le changement d’inclinaison de la tête de votre enfant. De plus, l’accouchement reste un traumatisme pour le corps du nouveau-né : mieux vaut vérifier que les muscles vont bien, que tout est bien place. Idéalement, une visite avant les deux mois de P’tite Cerise serait très bénéfique.
  • les siestes de votre nouveau-né se feront sur le dos. Afin d’éviter qu’un seul plan ne soit sollicité, veillez à alterner le côté d’appui : une fois la tête de bébé devra être posée sur l’arrière, tantôt à gauche puis à droite. Cela évite l’aplatissement d’ un côté du crâne.
  • qu’il soit allaité ou nourri au biberon, votre nourrisson devra manger là encore tantôt à gauche, tantôt à droite. Il faut alterner la prise du repas dans vos bras.
  • le tapis d’éveil permet à P’tite Cerise de découvrir le monde ; mettez-la sur le ventre tout en la surveillant tout le temps où elle joue. Elle va solliciter les muscles de son cou pour tenter d’apercevoir les jouets colorés qui l’entourent.
  • si le tapis d’éveil est un excellent allié pour favoriser le changement d’orientation de la tête, le transat en revanche s’avère moins bénéfique. En effet, bébé se trouve en position dorsale dedans et il bénéficiera d’une mobilité moindre.

L’évolution de la plagiocéphalie

En cas de plagiocéphalie avérée, l’enfant peut certes en garder de petites séquelles pendant quelque temps mais en général, ce phénomène de tête plate se résout au fur à mesure que bébé grandit. La plagiocéphalie est largement atténuée dès 4 ans. Vers 5 ans, avec la tonification du dos et du cou, l’arrondissement de la voûte crânienne se met en place.

Ce qui est donc crucial demeure tout simplement d’être attentif à ce phénomène dès la naissance de P’tite Cerise. Ainsi, avec des gestes simples de prévention, vous pourrez éviter que sa tête s’aplatisse d’un côté ou sur l’arrière du crâne.

 

Photo du profil de Alexandra Le Dauphin

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 3 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !