L’hypnose pour enfant : quels bienfaits ?

Apaiser une phobie, apprendre à mieux gérer son stress, soulager la douleur : l’hypnose reste une alliée de choc qui contribue au bien-être des enfants, du plus petit au plus grand.

côtébébé fait le point sur cette discipline qui connaît un réel essor depuis quelques années.

Mieux cerner l’hypnose

Pour comprendre ce qu’est l’hypnose, il faut d’abord être à l’écoute de soi-même. En effet, cette discipline reste une relation privilégiée que l’on entretient avec soi et qui va permettre d’atteindre ce que l’on appelle un état modifié de conscience.

Grâce à cette technique, l’enfant sera capable de mobiliser ses ressources intérieures, voire de les amplifier. Il est celui qui détient le pouvoir d’agir sur le problème qui l’amène à consulter un hypno-thérapeute ; guidé par ce professionnel qui justement va lui « baliser » le chemin en l’amenant à découvrir de nouvelles perceptions, il pourra prendre les choses en main.

Les avantages de l’hypnose pour enfant

Gestion de la douleur, apaisement des troubles du sommeil ou de phobies, diminution des crises d’angoisse…L’hypnose peut considérablement améliorer le bien-être d’un enfant, qu’il soit très jeune (0 – 3 ans) ou plus âgé.

La question de l’âge

Une chose à savoir : on peut pratiquer une séance d’hypnose quel que soit l’âge de l’enfant. Il suffit juste d’adapter la formule et les suggestions selon le développement psychomoteur du bambin.

-> Chez les tout-petits

C’est la mère qui va pouvoir aider son bébé car elle reste la mieux placée pour répondre à ses besoins. Grâce au chant, aux bercements, elle sera en mesure de calmer le nourrisson. Elle a juste besoin d’être rassurée quant à ses compétences en la matière mais c’est bien elle qui demeure la clé des suggestions hypnotiques pour son enfant.

-> Chez les plus grands (à partir de 3 ans)

Il va s’agir de leur apprendre à se faire confiance. Il faudra alors jouer sur des biais comme les livres à images ou le doudou puis plus tard le monde féérique : grâce à ces leviers, l’enfant pourra parler plus facilement et faire entrer l’adulte dans sa bulle.

Petit à petit, le bambin va croire en ses capacités et pourra faire face à un problème sans avoir besoin d’une béquille (comme un médicament ou le recours à un docteur). L’hypnothérapie revêt ainsi le rôle d’une passerelle qui permet d’atteindre un nouveau palier de conscience, propice à la résolution de troubles divers.

Lors d’une séance d’hypnose, le bambin va porter son attention sur l’un de ces sens, exacerbé car révélateur d’un problème. Cette amplification permet de comprendre la source du mal-être et de la résoudre par ces propres moyens.

-> L’enfant plus âgé, quant à lui, parvient à passer d’un état à un autre en un claquement de doigt.
On le remarque particulièrement lorsqu’il joue parce que son état de conscience se focalise sur le jeu qu’il vit de manière intense. Il entre dans une bulle et semble peu réceptif aux questions et interactions venant de l’extérieur de sa bulle !

Et si mon enfant reste fermé à l’hypnothérapie ?

Il peut arriver qu’un bambin (même très jeune) refuse l’hypnose. C’est simplement qu’il a du mal à placer sa confiance dans l’adulte et de ce fait, à se laisser aller.

Chez les pré-adolescents, le lâcher-prise reste souvent compliqué. Ils peuvent avoir perdu leur assurance, souffrir de troubles ancrés et se retrouver isolés ; résultat : ils ont besoin en premier lieu de restaurer le lien de confiance avant de pouvoir envisager une séance d’hypnose.

C’est seulement lorsque cette condition est remplie que l’hypno-thérapie pourra porter ses fruits.

Et vous, avez-vous testé l’hypnose pour enfant ?

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 5 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri", "Les lunettes de Mattéo" et "Toi, mon bébé prématuré".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest