Une grossesse sans gluten et sans risque par Because Gus

Une grossesse sans gluten et sans risque ? C’est possible en suivant les conseils de Because Gus !

Cécile est fondatrice du site Because Gus, le média qui rend la vie plus belle aux personnes intolérantes au gluten, une population hélas en forte croissance…

Nous lui avons demandé comment vivre sereinement une grossesse gluten free.

Pouvez-vous nous rappeler en quoi consiste l’intolérance au gluten et quels en sont les symptômes ?

L’intolérance au gluten, plus communément appelée maladie cœliaque est une réaction auto-immune. C’est comme une allergie mais qui se passe dans l’intestin quand les cœliaques ingèrent du gluten. Leur intestin se détruit et si les cœliaques n’arrêtent pas le gluten ils peuvent développer des carences, des complications comme l’ostéoporose, et même des cancers. C’est pourquoi c’est très important de diagnostiquer la maladie cœliaque et ensuite de manger sans gluten pour préserver ses intestins et sa santé !

Les symptômes sont principalement digestifs (ballonnements, douleurs, diarrhée, constipation) mais peuvent aussi être cutanée ou inexistants, ce qui explique pourquoi encore trop peu de cœliaques sont diagnostiqués.

En cas de doute, il faut faire une prise de sang prescrite par un médecins et si besoin, ce test sera confirmé par une biopsie !

Y-a-t-il des degrés d’intolérance et de sensibilité au gluten ?

L’intolérance au gluten, ou maladie cœliaque, n’a pas de degrés. Il y a une réaction dès qu’on ingère du gluten. Il faut donc le supprimer totalement de sa cuisine.

La sensibilité au gluten est une autre chose. Les symptômes sont les mêmes que ceux de la maladie cœliaque, sauf qu’il n’y a pas de réaction auto-immune et donc le test reste négatif. Il y a pourtant bien des douleurs, un inconfort lorsque l’on mange du gluten puis une disparition des symptômes et une amélioration de la santé en arrêtant le gluten. Cette pathologie est reconnue par les médecins, mais pas encore bien comprise !

Il peut y avoir différents degrés de sensibilité au gluten.

Une grossesse gluten free est-elle envisageable pour une maman intolérante au gluten ou peut-elle entrainer des carences ?

Une cœliaque, qu’elle soit enceinte ou pas, ne doit pas ingérer de gluten comme on le disait plus haut ! Sous peine de développer des carences si l’intestin est abîmé par l’ingestion de gluten.

Pour une sensible, si manger du gluten implique des désagréments, comme des diarrhées, de la fatigue… il est effectivement mieux de continuer à manger sans gluten.

Quelqu’un qui le digère très bien en revanche n’a pas besoin de le supprimer de son alimentation !

Il faut ensuite faire attention à bien remplacer les produits avec blé par d’autres sans blé pour garder une alimentation équilibrée et surtout ne pas hésiter à poser ses questions à des professionnels de santé !

Il n’y aurait pas de danger pour le bébé puisque pour lui l’introduction du gluten se fait pendant la diversification alimentaire. C’est là qu’on peut alors déceler une intolérance ou une sensibilité au gluten !

lentilles    quinoa      millet

Au quotidien, comment s’alimente-t-on ?  Quels sont les aliments gluten free qui permettent d’assurer un apport suffisant en vitamines et minéraux pour une grossesse au top ?

D’après les professionnels de santé, le blé en lui même n’est pas un superaliment. Donc on ne perd pas grand chose en le substituant par du riz, du maïs, de la quinoa, des lentilles, du millet… attention les indices glycémiques peuvent cependant varier, donc ce peut être intéressant de se faire suivre pour être sûre de bien substituer !

Quel est le pourcentage de chance d’une maman cœliaque de donner naissance à un bébé intolérant ?

En France on estime qu’1% de la population est cœliaque. C’est une maladie qui peut se transmettre génétiquement, mais qu’on peut aussi développer sans avoir de cas dans sa famille. Une maman déjà cœliaque a donc plus de chances de transmettre sa maladie à son enfant, surtout s’il s’agit d’une petite fille… car les femmes sont plus touchées par les maladies auto-immunes. Oui c’est injuste !!

Comment vous est venue l’idée de créer Because Gus ?

J’ai lancé Because Gus quand j’ai découvert ma sensibilité au gluten en 2013. J’ai eu beaucoup de mal à poser un nom sur ce qui m’arrivait, comprendre quels tests faire, l’expliquer ensuite à mon entourage et enfin à trouver de quoi manger !

J’ai donc interrogé plu de 150 gluten free pour comprendre ce qui leur manquait et c’est de là que l’idée de lancer un media en ligne qui leur diffuse toute l’actu sans gluten, leur indique où manger sans gluten et répond à leurs questions médicales sur le sans gluten est venue !!

Merci Cécile pour ces infos précieuses !

Retrouvez également les conseils de Because Gus pour alimenter sans risque un bébé intolérant au gluten.

 

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest