Quand réaliser son faire-part de naissance ?

Vous attendez un enfant, et déjà vous vous lancez dans une frénésie d’achat : le mobilier et la déco de la chambre, la poussette, les premiers vêtements… mais aussi le faire-part. Certains choisissent le modèle avant l’arrivée du bébé, d’autres attendent plusieurs jours, voire semaines, avant d’annoncer la nouvelle. Quel est le bon timing pour s’y mettre ? Eléments de réponse !

Un peu d’histoire…

En France, depuis des siècles, l’usage veut qu’on annonce l’arrivée de son enfant dans son foyer de manière formelle, que bébé soit « tricoté maison » ou adopté.
En fait, la coutume remonte à 1781, lorsque l’aristocrate Gauthier de la Peyronnie décide d’annoncer la naissance de son fils sur un faire-part papier. Avant cela, l’annonce manuscrite était habituellement réservée aux enfants des rois et la nouvelle était colportée sur tout le territoire avec une particularité : le faire-part ne mentionnait pas le prénom car c’était au parrain et à la marraine que revenait la tâche de le donner lors du baptême !
Cette tradition s’est ensuite répandue et, au XXe siècle, elle était déjà bien implantée dans les familles françaises.

Le temps de l’annonce manuscrite d’une naissance est bel et bien révolu. Avec l’arrivée d’Internet et son évolution constante, les parents peuvent trouver un large choix de faire-part naissance ou adoption sur la Toile, et concevoir une carte en quelques clics.

Mais la question est : « Quand est-il le plus pertinent de réaliser ou faire réaliser son faire-part ? » La réponse paraît tellement simple… Mais oui : il semble évident que juste après la naissance est la meilleure date ! A première vue, oui c’est la meilleure date… Mais comment fait-on à l’arrivée de petit bout à la maison ? Entre le tsunami émotionnel et les mille tâches à réaliser entre le bébé et la maison, trouver 15 minutes dans son agenda relève de l’exploit.

Le bon moment, c’est le vôtre

En fait, il n’y a pas un mais des bons moments pour se pencher sur son faire-part. Finalement, le meilleur moment pour annoncer l’arrivée de votre enfant est celui que vous aurez choisi vous-même. Ainsi, dans certaines familles il est de tradition d’envoyer le faire-part le lendemain de la naissance. Dans d’autres, on attend un peu d’avoir passé le rush des premières semaines. Et dans d’autres encore, on patiente 6 mois, ou bien on n’en fait pas du tout.

Dans tous les cas, annoncer la naissance ou l’adoption reste quelque chose de très personnel. Un faire-part est aussi un « document » qui suivra l’enfant, qui sera dans sa boite à souvenirs et qui le rendra nostalgique 45 ans plus tard, quand il le retrouvera au détour d’un déménagement…

Cet article est proposé par Catherine Eveno, co-fondatrice des Faire-part de Gaspard (spécialiste de faire-part de naissance et d’adoption)

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents.

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest