Pourquoi j’ai coécrit “Avoir un enfant à 40 ans (ou presque) ?”

Quand je suis tombée enceinte spontanément à 41 ans, je n’ai pas vraiment réalisé ma chance. Après 20 ans de pilule et une petite année d’essai bébé, je brandissais triomphalement mon test de grossesse positif !

Une grossesse normale

Mais quand j’ai commencé à en parler autour de moi, j’ai eu le sentiment d’être l’exception qui confirmait la règle ! Enceinte “naturellement” à mon âge ? Personne n’y croyait vraiment…

Sortant de ma douce naïveté, j’ai fait quelques recherches sur ce qu’on appelait communément une “grossesse tardive”. C’est probablement la pire décision que j’ai prise au cours de mes 9 mois. A peine avais-je tapé l’expression consacrée dans Google, qu’une foule d’articles plus anxiogènes les uns que les autres m’ont assailli !
J’allais au mieux faire une fausse couche et au pire un trisomique… #Arghh. J’ai donc stoppé toute investigation et décidé que ma grossesse serait NORMALE. Après tout, j’étais enceinte, pas malade !

Cette dernière s’est déroulée sans encombres. Passés les 3 premiers mois un peu nauséeux et ponctuées d’insomnies, j’ai vécu une grossesse normale sans grandes complications. J’ai savouré pleinement ce bonheur à venir d’être mère, plutôt bien dans mes baskets et pleine de gratitude envers la vie.

J’ai accouché par voie basse sans problèmes majeurs.  Et je me suis glissée plutôt aisément dans mon costume de maman.

Maman quadra

Entre la crèche, le boulot, l’intendance de la maison et la course effrénée pour tenter concilier le tout, mon quotidien ressemblait beaucoup à celui d’une jeune mère de 30 ans…  A quelques détails près, quand même, il faut bien l’avouer :-).

D’abord, il y avait cette fatigue plus prégnante et cette récupération plus lente, puis ces questionnements sur l’accompagnement dans le temps au moment où mon fils s’est interrogé sur la mort, ce besoin viscéral de passer du temps avec lui, de ne pas perdre une miette du moment présent, et puis aussi ces choix éducatifs, souvent exigeants…
J’ai progressivement réalisé que devenir parent à 40 ans, c’était différent, ni mieux, ni moins bien, mais bien DIFFÉRENT !

Et pourtant, à en croire Google, cette parentalité tardive n’était que synonyme de danger pour la mère et l’enfant et d’acte hyper individualiste. Personne n’évoquait ce plaisir d’enfanter à la fleur de l’âge, les bienfaits de la maturité, l’assise matérielle et sociale du quadra bien dans ses baskets, son engagement et sa disponibilité…

Avoir un enfant à 40 ans (ou presque)

Alors, quand j’ai croisé la route de la journaliste Agathe Girod-Roux et que nous avons décidé de traiter un sujet ensemble, je lui ai spontanément proposé cette thématique ! Primipare à 37 ans, elle s’est reconnue dans ce projet et c’est ainsi qu’est née l’aventure d'”Avoir un enfant à 40 ans (ou presque)”.

Une écriture à 4 mains, qui s’est révélée exigeante mais passionnante, drôle et constructive, titanesque et fluide à la fois !  250 litres de thé, 80 plaques de chocolat et 9 mois plus tard, nous donnions naissance à un joli bébé de 265 pages ! Bébé que nous aurions souhaité encore un peu plus gros, tant nous avions de choses à dire…  Mais faut pas déconner, après, ces petites choses ont du mal à sortir :-).

Le 3 janvier 2019 sortait donc aux Éditions Eyrolles “Avoir un enfant à 40 ans (ou presque)”  ! Un guide pratique que nous avons voulu décomplexé et sans tabou, loin des clichés et des discours anxiogènes et culpabilisants…  Avec des astuces, des conseils pratiques et un zeste d’humour bien sûr :-)

En nous appuyant sur plus d’une soixantaine de témoignages d’experts et de parents, nous avons tenté de répondre à toutes les questions que se posent les parents et les futurs parents tardifs, ainsi que tous ceux qui ont un désir d’enfant au travers de 4 grands chapitres :

Je veux un bébé ! 

Oui, mais comment faire quand ça ne marche pas tout seul ? Nous vous donnons toutes les pistes et tous les leviers à actionner pour y parvenir, du simple accompagnement psychologique à la GPA, en passant par la PMA et les bonnes pratiques en termes d’hygiène de vie.

La grossesse tardive, une grossesse pas comme les autres ?

Au-delà des fantasmes et des alertes excessives, nous vous proposons des avis d’experts et des témoignages de mamans quadra, qui rétablissent la vérité sur les grossesses tardives. Vous y trouverez également des astuces pour bien vivre ces neuf mois sur tous les fronts (en couple, en famille, au travail) et des méthodes originales pour se préparer à un accouchement serein.

Bébé est enfin là !

Mais vous n’avez plus 20 ans, ni même 30 ou 35 ans ! Au programme, de judicieux conseils pour accueillir bébé dans les meilleures conditions, sans culpabiliser ou placer la barre trop haut, tout en prenant soin de vous. Fatigue, suites de couche, baby-blues, retour du couple… nous levons tous les tabous sur le post-partum version quadra au féminin et au masculin.

L’éducation, la grande affaire !

Vous avez bien l’intention d’être au top avec votre progéniture… Nous vous aidons à être ce parent disponible et engagé sans tomber dans l’écueil de l’hyper parentalité. Vous y trouverez des conseils pour accompagner votre bambin à chaque étape de son développement, des avis d’experts pour lui raconter son histoire, aussi compliquée soit-elle, mais également des témoignages de parents qui ont su conjuguer parentalité et changement de vie, tirant le meilleur de cette fameuse crise de la quarantaine.

Pour en savoir plus sur notre guide pratique, découvrez un extrait de notre livre

Rejoignez-nous sur avoir un enfant à 40 ans et suivez notre page facebook

Et si vous êtes convaincu qu’il peut vous faire du bien :-), vous pouvez l’acheter sur amazon !

Événement à venir

Je serais en dédicace le vendredi 15 février à la librairie Chantelivre d’Issy entre 18 et 20h00 !
Adresse : 32 avenue de la république, 92130, Issy-Les-Moulineaux
Venez nombreux pour échanger autour de cette thématique passionnante !

dédicace avoir un enfant à 40 ans

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest