Faîtes un test ADN pour connaître le sexe du bébé

Test ADN pour connaître le sexe du bébé: Est-ce une fille ou un garçon?

Il y a peu, les futurs parents devaient attendre à faire un ultrason pour savoir le sexe de leur bébé. C’est désormais possible grâce au test ADN pour connaître le sexe du bébé. Avec cette nouvelle méthode d’analyse ADN, le sexe du bébé à naître peut être établi à partir d’un simple échantillon d’urine de la mère.

Il est bien normal que les futurs parents veuillent savoir le plus tôt possible si leur bébé est une fille ou un garçon. A part la préparation psychologique et les rêveries sur la nouvelle famille, pleine de choses pratiques peuvent en dépendre. Les deux points qui causent souvent des maux de tête considérables sont le choix de prénom et des couleurs pour la chambre et des vêtements du bébé. On se débarrasserait volontiers d’au moins d’un d’eux – et les discussions autour du choix du prénom seront aussi plus faciles si l’on ne doit considérer que les nom de fille ou que les noms de garçon.

La méthode traditionnelle : l’échographie

La méthode traditionnelle pour établir le sexe du bébé est l’échographie. Par contre, elle ne peut pas montrer grand-chose avant la 16e semaine, et même à ce moment-là le bébé peut avoir une position qui ne permet pas de voir son sexe. En tous cas, même si la position du bébé est avantageuse, il est facile de se tromper sur ce que l’écran de l’ultrason montre.

Toute cette attente et incertitude peut désormais être évitée : le test ADN pour connaître le sexe du bébé permet de déterminer le sexe du bébé à l’aide d’un échantillon d’urine de la mère, et dès la 9e semaine de la grossesse !

Le test ADN pour connaître le sexe du bébé : La science

L’ADN, une molécule complexe qui se trouve et est identique dans toutes les cellules d’un individu, contient l’information génétique sur la personne. Il détermine aussi le sexe : s’il contient deux chromosomes X, il s’agit d’une femelle, s’il contient un chromosome X et un chromosome Y, c’est un mâle. Seul les hommes ont le chromosome Y.

Le sang et l’urine d’une femme enceinte contiennent l’ADN fœtal, souvent sous forme de fragments, puisque le corps du bébé communique avec celui de la mère. Grâce au progrès de la technologie et de la bio-informatique, les généticiens ont récemment pu développer une technique pour extraire l’ADN du bébé de l’urine de la mère et de détecter le sexe du bébé en analysant cet ADN. Il s’agit notamment de chercher la présence de chromosomes Y : si on en trouve la trace dans l’urine, on peut conclure que le bébé est un garçon, sinon, c’est une fille.

La quantité de l’ADN fœtal dans l’urine de la mère est suffisante pour cette analyse dès la 9e semaine de la grossesse. Si l’échantillon d’urine est prélevé avec les précautions nécessaires, les résultats du test sont extrêmement précis, avec un taux de probabilité supérieur à 99%. Si vous avez envie de savoir si c’est une fille ou un garçon aussi tôt que possible, il vous suffit donc de faire un test ADN pour connaître le sexe du bébé.

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest