4 astuces pour voyager zen avec bébé

Devenir parents vous impose-t-il de passer toutes vos vacances sur une plage bretonne, sous un ciel plombé et dans des eaux glaciales ?

Le réponse et NON chers parents !  La parentalité ne doit pas vous conduire au masochisme le plus extrême :-)

S’il est préférable de mettre de côté vos projets de trek dans le Sahara ou de road trip à dos d’âne en Inde, sachez qu’il est possible de voyager avec bébé… et même de prendre l’avion pour des destinations plus ou moins lointaines.

Voici quelques astuces pour voyager zen avec votre bout de choux.

Avant le départ : organisez-vous !

Partir avec bébé nécessite une organisation sans faille et c’est sans doute LA clef de la réussite de votre voyage : l’improvisation n’a plus sa place dans votre nouvelle vie :-)

  • Avant tout chose, prenez rendez-vous chez le pédiatre pour une visite de contrôle. Faîtes le point sur la santé de votre bout de chou, vérifiez ses vaccins et mettez à jour son carnet de santé. C’est aussi l’occasion de récupérer une prescription de médicaments à emporter  (lait antidiarrhée, collyre désinfectant, sachet de réhydratation…) et quelques conseils supplémentaires en fonction du pays dans lequel vous voyagez.
  • Assurez-vous que les papiers de votre petite famille sont à jour.  A ce propos sachez que si vous voyagez en dehors de l’Union européenne, votre enfant devra posséder son passeport personnel quelque soit son âge. Prenez-vous y suffisamment à l’avance auprès de votre Mairie pour lui faire ses papiers. Vous n’aurez pas grand chose à faire si ce n’est fournir les documents suivants : le livret de famille, 2 photos d’identité récentes de votre enfant, un justificatif de domicile, un extrait d’acte de naissance avec filiation, votre pièce d’identité et un timbre fiscal de 19 €.

Choix de la destination : faîtes preuve de bon sens !

Un enfant peut voyager dès ses 3 semaines, à partir du moment où l’on respecte son rythme et que l’on comble ses besoins fondamentaux.

Pour choisir votre lieu de vacances, faîtes preuve de bon sens et privilégiez les pays qui réunissent les critères communément acceptés par les voyageurs non professionnels : confort, hygiène, sécurité, infrastructures médicales.  Je vous l’accorde, cela réduit un peu vos choix mais ne vous empêche pas de visiter le continent nord américain ou une partie de l’Asie par exemple. En revanche, évitez les pays tropicaux ou à altitude élevée.

Si votre voyage implique du décalage horaire, pas de panique : les enfants s’y adaptent en général mieux que les adultes :-).  Une fois sur place, pensez quand même à prévoir des phases de sommeil supplémentaires, même si elles sont courtes, en plus des siestes habituelles.

Valise : emportez le nécessaire sans trop vous charger

En fonction du mode de transport et de la destinations choisis, il vous faudra vous munir de  patience, bien sûr :-), mais également de divers accessoires : biberons, porte-bébé, rehausseur, jouets favoris vous seront d’un grand secours sur place mais également pendant le voyage pour vous déplacer, divertir et nourrir bébé.

Évitez cependant de trop vous charger et gardez en tête que certains éléments, tels que les jeux de plage, peuvent être achetés sur place pour des sommes modiques.

D’autre part, de nombreux hôtels et lieux de vacances proposent du matériel de puériculture, soit gracieusement soit en location. Epargnez-vous donc le transport de l’abominable lit parapluie ou du transat dernier cri :-).

Un bébé plus c’est petit, plus ça prend de la place :-). Rentabilisez l’espace disponible dans votre valise : glissez les couches au fond de la valise, roulez vos vêtements au lieu de les plier, bourrez les chaussures avec des chaussettes et des sous-vêtements…

Gardez à portée de main un kit de survie jeunes parents :-) pour changer, hydrater et amuser bébé. Petite astuce si vous prenez un vol long courrier, faîtes déglutir votre enfant avec une tétine ou un biberon lors de l’atterrissage pour préserver ses petites oreilles.

Sur place : profitez mais restez attentifs

Vous êtes arrivés à bon port et le moment est venu de profiter de vos vacances en famille…  Détendez vous mais restez vigilants sur quelques points essentiels si vous ne voulez pas que vos vacances tournent au cauchemar !

  • en bord de mer : on en mettra jamais assez en garde les parents contre les méfaits du soleil ! On n’expose jamais un enfant de moins de 1 an directement aux rayons du soleil.  Préférez les heures moins chaudes pour sortir à la plage (avant 11h00 et après 16h00).
  • à la montagne : soyez prudent avec l’altitude. il vaut mieux ne pas dépasser les 1500 mètres avec un tout-petit, car plus on monte, plus l’air se raréfie, ce qui peut entrainer des maux de têtes et des troubles du sommeil.

Vous voilà parés pour quitter, au moins temporairement, votre plage bretonne et vous fabriquer de jolis souvenirs en famille !

Consultez également notre article pour savoir comment voyager sereinement en voiture avec bébé  et d’autres conseils vers ce site spécialisé dans les voyage avec enfants : http://www.voyagesetenfants.com.

 

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest