Quasimodo !

Un emploi du temps mal géré finit toujours par vous exploser à la figure comme une vieille grenade à fragmentation. Au dernier ratage en date, je suis désigné volontaire pour déposer Mimi au judo en catastrophe.

On joue sur ma corde sensible : l’abnégation, le sens du sacrifice, l’honneur… impossible de se défiler. Il faut sauver le soldat Mimi.

Comme un bleu qu’on envoie au feu pour la première fois, je suis pris au piège de l’exaltation et de l’inexpérience. Avec le poids angoissant de la Responsabilité pour corser le tout.

« Oncle Sam compte sur toi, ne le déçois pas ».

Je vais essayer.

Trop peu d’honneur pour moi suivrait cette victoire
À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Arrivés en retard, suite à un léger cafouillage sur le chemin, je constate avec effarement que le parking est déjà saturé. Mimi commence à faire du mauvais esprit, me reprochant avec ses mots mon attitude désinvolte. J’écoute distraitement sa rengaine tout en phosphorant pour trouver une solution rapidement.

Et j’ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui passait jadis sur mes sommeils agités

Hop. Nous sommes garés. Sur la place bleue. Oui, la place handicapé. Parfois, il faut savoir prendre des décisions courageuses.

Je presse le pas pour fuir l’emplacement maudit, et ne pas avoir à croiser des regards inquisiteurs.

Mais comme souvent lorsqu’il faut resserrer les rangs pour faire face à l’adversité, la trahison vient de votre propre camp :
«- Papa pourquoi tu te gares sur la place bleue… ? C’est la place des handicapés… Maman dit qu’on n’a pas le droit, c’est pas bien… »

J’avale la couleuvre, et fais mine de peler des œufs.

« -Tu sais la police va venir et tu iras en prison ! »

Il ne va pas me lâcher, quel père-la-morale celui-là alors…

« -T’inquiète pas, personne ne nous a vu…Allez dépêche-toi !

-Nooon, il faut qu’on change de place, on n’a pas le droit je te dis ! »

Sale petit effronté. A ce rythme-là, il va m’obliger à faire pénitence en public, et puis quoi encore. Je défie, perfide, ses grands yeux plein de candeur :
« Ecoute c’est ça ou tu rates ton judo. »

Le gosse est ébranlé par ce dilemme épineux.

Mais malgré la rigueur d’un si cruel devoir,
Mon unique souhait est de ne rien pouvoir

Je passe devant tout guilleret. L’air est frais et je suis presque heureux de cette victoire trop facile. Je l’ai mouché en un tour de main.

Mais… mais qu’est-ce qu’il fabrique, pourquoi il ne suit pas ? Je me retourne : à dix pas, Mimi, le dos courbé, la tête rentrée dans les épaules, claudique. Il se traîne comme un hérisson mourant sur un bord d’autoroute. Vison d’horreur. Que lui arrive-t-il encore ? Version fulgurante d’Ebola ? Attaque biochimique ? Frappe chirurgicale ? Rupture d’anévrisme ?

Je rebrousse chemin affolé pour lui porter secours.

« -Qu’est-ce qui t’arrive Mimi ?

-Papa… j’en peux pluuuus… »

Il parle, c’est déjà ça. Ses facultés mentales semblent préservées.

« -Pourquoi tu boîtes comme ça ?

-Papa je ne veux pas que tu ailles en prison…

-?

– Bah tu vois,  je fais semblant d’être un handicapé, comme ça personne ne va te gronder… Mais c’est vraiment très difficile pour moi de marcher comme ça hein… »

Et sur un ton larmoyant :
« -Et puis maintenant je suis trop fatigué pour faire le judo, parce que c’est trop dur de faire l’handicapé! … C’est pas juste ! »

J’ai enfanté la réincarnation de Quasimodo et Calimero réunis.
Sal…dorable gosse.

Merci à Corneille, Mallarmé et Mimi, 5 ans, sans qui tout cela ne serait jamais arrivé.

Cet article vous est proposé par Papa Martyr. Retrouvez la suite de ses épopées, avec du sang et des alexandrins ici : http://papamartyr.tumblr.com/

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest