Prévenir les accidents domestiques chez les tout petits

Première cause de décés chez les jeunes enfants, les accidents domestiques font chaque année près de 20 000 victimes.

Pièce par pièce, Côté Bébé fait le tour des mauvaises idées que pourrait avoir P’tit Loup !

Le jardin

Il possède trois dangers majeurs :

  • la piscine. Elle doit impérativement être sécurisée. Une clôture ou une alarme sont obligatoires et permettent de limiter le danger autour de ce plan d’eau, si magnétique auprès des tout-petits.
  • le barbecue. Si les grillades entre amis constituent un moment convivial, attention à ne pas le transformer en cauchemar. Prenez garde à la direction du vent et surtout tenez P’tit Loup éloigné de cet appareil de cuisson lorsqu’il est en marche.
  • la végétation : colorée, elle attire le regard. Pourtant, la digitale ou encore le laurier rose sont des plantes traitres, toxiques une fois ingurgitées…

 

La cuisine

L’enfer des brûlures. P’tit Loup ne doit pas fréquenter ce lieu lorsque vous y préparez le repas, c’est trop dangereux.

  • Au cas où il échapperait à votre vigilance, pensez  à toujours orienter le manche de vos casseroles vers l’intérieur et apprenez-lui à ne pas toucher les plaques de cuisson, même froides.
  • Placez en hauteur tout ce qui tranche / brûle / décape.
  • Assurez-vous que votre système d’aération est bien dégagé pour une ventilation optimale.

Bon à savoir pour toute la famille : la chaîne du froid doit toujours être respectée. Mettez au réfrigérateur tous vos aliments cuits après qu’ils aient refroidi.

 

La salle à manger

  • Les ouvertures sur l’extérieur sont des risques à ne pas négliger. Aussi, pour éviter à P ‘tit Loup et son côté curieux d’aller explorer là où ce serait périlleux, ne mettez pas de meuble sous la fenêtre. Vous avez aussi la solution d’opter pour un système oscillo-battant qui limite l’entrebâillement de la fenêtre.
  • Entre un an et un an et demi, l’heure est à la marche et à ses tentatives mal assurées. Pensez à  équiper vos meubles bas de coins de protection pour limiter les bobos. Dans le même ordre d’idée, attention aux prises électriques qui doivent être protégées par des cache-prises.
  • Enfin, même un moment festif peut se transformer en cauchemar. Aussi, quand vient l’heure de l’apéritif entre amis, veillez à ce que les cacahuètes restent bien hors de portée pour P’tit Loup.

 

L’escalier

Installez des barrières de sécurité en haut et en bas de vos escaliers pour éviter que P’tit Loup ne s’aventure seul dans ce haut lieu de cascades. Ne laissez jamais rien traîner sur les marches et apprenez à votre enfant à descendre l’escalier en toute sécurité, à reculons à 4 pattes, solution la plus sécurisée.

 

Dans la salle de bain

  • Si l’escalier est synonyme de cascades, la salle de bains est une vraie patinoire qu’il  vaut mieux équiper de tapis antidérapants.
  • La présence d’appareils  électriques  comme un sèche-cheveux à côté d’une source d’eau fait grimper le risque d’électrocution en flèche d’où l’importance d’éloigner ce genre de produits des petites mains.
  • Dans une armoire à pharmacie fermant à clé,  rangez objets coupants, médicaments et produits de toilette.
  • Enfin, quand vient l’heure du bain de P’tit Loup, votre mission est simple : vous testez la température de l’eau avec votre coude et surveillez votre enfant tout au long de sa baignade.

 

La chambre de bébé

P’tit Loup y passe du temps, elle doit donc être particulièrement sécurisée.

  • Le lit de bébé peut comporter des barreaux qui doivent être espacés de 45 à 65 millimètres maximum, afin que P’tit Loup ne puisse pas y coincer sa tête. Celle-ci d’ailleurs ne doit jamais être couverte : couette ou oreillers viendront plus tard ; pour l’instant, un matelas ferme et un couchage sur le dos sont les priorités pour sécuriser le périmètre.
  • Choisissez les jouets avec soin : aucune petite pièce ne doit se détacher.
  • Enfin, ne quittez jamais P’tit Loup du regard lorsque vous le changez sur une table à langer en hauteur : la chute n’est jamais loin.

Pour compléter cet article, n’hésitez pas à consulter la brochure de l’INPES, dédiée à la prévention des accidents domestiques  http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/978.pdf

 

En route pour une maison sécurisée alors !

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest