Présentation du livre « les lunettes de Mattéo »

 Je remercie Anne-Lise Pernotte qui me permet de vous présenter mon ouvrage, illustré par Christelle Briat ; il s’agit un livre pour enfants qui traite du port de lunettes dans une école. Il est édité chez Verte Plume éditions

J’ai cherché comment vous expliquer au mieux le sujet mais c’est une de mes premières lectrices, Patricia, institutrice en maternelle, qui résume ma pensée. Je me permets donc de vous retranscrire son avis après lecture :

J’ai ADORÉ. J’ai voulu le découvrir seule pour la première lecture. D’abord, une harmonie parfaite entre tes écrits et les illustrations. Un vocabulaire accessible pour beaucoup d’enfants, pas de gnangnan, beaucoup de réalité, du vécu ; les termes sont posés et  importants pour expliquer aux enfants avec les vrais mots : tu enrichis leur vocabulaire.

Beaucoup d’émotions me concernant pour plein de raisons : d’abord Mattéo c’est mon fils !!! Il a les yeux bleus, des lunettes bleues et sa paire de secours rouge! Ce qui m’a beaucoup touché c’est la façon dont tu parles des enseignants. Avec du respect. Tu mets en avant le professionnalisme.

Voilà je ne soutiens pas du tout ma profession bec et ongles, loin de là car parfois, comme dans toutes les professions il y a des gens qui donnent un mauvais exemple et qui ternissent par ricochet la réputation de toute la profession dans l’inconscient collectif. Toi tu as un regard positif et objectif.

Pareil pour les camarades de Mattéo, ils ne sont pas stigmatisés, ils réfléchissent, ils font attention… Sans tomber dans le bisounours, tu es bienveillante. Mattéo il est hyper touchant et je pense que la majorité des enfants (le mien aussi qui est très sensible) peuvent se reconnaitre en lui par un ou plusieurs aspects de son caractère.

Tu mets en avant quelque chose de primordial : la discussion. Le triangle élève/parents/enseignant qui est capital pour les enfants. Tu décris bien toutes les émotions par lesquelles on passe : la peur, la honte, l’agacement des parents quand ça casse, la dédramatisation, l’acceptation, l’entraide etc…

Bref, j’ai adoré, c’est ludique et pédagogique, agréable. A mettre dans toutes les classes ! Bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ce qui me fait plaisir dans le retour de Patricia, c’est le fait de constater que ce que j’ai tenté de mettre en place ait fonctionné. Je ne voulais surtout pas stigmatiser les enfants portant des lunettes ! Mon but reste d’écrire un outil sur lequel se baser pour ouvrir la discussion.

Je souhaitais aussi montrer l’importance de parler de ses problèmes, d’exprimer son ressenti pour ne pas créer un certain mal-être.

Enfin, l’attitude bienveillante des maîtresses de mon fils (car je raconte strictement ce qui s’est passé) me paraissait capitale à souligner. Il faut que chaque interlocuteur puisse parler pour amener une solution pérenne pour tout le monde.

J’aimerais que « les lunettes de Mattéo » séjourne dans les écoles primaires de France alors je compte sur les maîtresses qui lisent le blog pour en parler et se laisser séduire ! Merciiiiiiiiii !

CONCOURS

cotebebe.fr vous fait gagner un exemplaire dédicacé du dernier ouvrage d’Alexandra Le Dauphin “Les Lunettes de Mattéo”. Pour participer :
– likez la page de cotebebe.fr
– likez la page de La bibliothèque d’Alexandra Le Dauphin
– taguer un(e) ami(e) en commentaire.

Vous participez ?
Un gagnant sera tiré au sort le 19 avril.

Bonne chance !

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 3 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest