Quand P’tit Loup expérimente le jeu libre…

À l’heure où l’on cherche à tout contrôler, on peut s’interroger sur l’opportunité de laisser son enfant jouer de manière plus libre.

Il ne s’agit pas de négliger la surveillance mais simplement d’offrir à P’tit Loup un moment où il évoluera seul ou avec des amis de son âge face à un panel de matériaux, textures et couleurs…Côté Bébé fait le point sur le jeu libre et ses bienfaits.

Pour que l’improvisation créative se déroule au mieux…

Voici quelques points à respecter pour que la pratique du jeu libre soit bénéfique à P’tit Loup :

Appliquer les règles de sécurité

Vous devez en premier lieu jouir d’une vue d’ensemble de l’endroit où s’amuse votre enfant. Vous êtes là sans l’être. Vous aurez pris soin de sélectionner des matériaux inoffensifs afin que P’tit Loup ne coure aucun danger.

Les enfants restent les principaux acteurs du jeu libre. L’adulte présent assure seulement un rôle de soutien. Ainsi, vous êtes là pour veiller à la sécurité ou pour aiguiller l’enfant vers ce qu’il peut créer avec ce dont il dispose.

Laisser du temps

Réfléchir à un nouveau concept, cela prend du temps. Il faut donc laisser de précieuses minutes à votre enfant pour qu’il mûrisse son projet et fasse éclore ses idées.

Choisir le bon matériel

Il doit être varié et non destiné à un seul usage. Il faut que P’tit Loup puisse utiliser les matériaux comme bon lui semble. Par exemple, un morceau de tissu pourra tout aussi bien faire office d’élément pour un collage, de couverture pour un poupon ou de vêtement pour une poupée…L’enfant doit pouvoir imaginer diverses utilisations pour son matériau. Cela lui ouvre le champ des possibles.

Veillez à ce que le matériel soit accessible : P’tit Loup doit pouvoir l’attraper sans courir le moindre danger et sans avoir à demander l’intervention d’un adulte. Le but reste avant tout de favoriser l’autonomie du jeune enfant.

La répartition jeu libre / divertissement dirigé

Les activités dirigées n’ont pas à être exclues. Elles ont aussi leur intérêt. Mais il est intéressant de répartir équitablement le temps entre le jeu libre et le divertissement accompagné et structuré avec un adulte présent à 100% lors de la phase de jeu.

Quel est l’intérêt du jeu libre ?

Il est multiple.

  • Avec ce type de jeu, P’tit Loup apprend à structurer ses idées et à se focaliser sur son objectif. Il va devoir trouver la façon de procéder pour y parvenir. Parfois, il y aura des complications : il faudra alors faire preuve de patience pour évincer les obstacles et atteindre l’objectif.
  • Le jeu libre encourage largement la créativité. Le matériel à la disposition de votre enfant va lui permettre de créer différents univers, en fonction de son imagination. Il pourra également faire évoluer ses créations. Rien n’est figé tant que la créativité s’exprime.
  • Ce type de jeu est propice aux interactions sociales. Grâce à lui, votre enfant pourra exposer ses idées mais aussi écouter celles de ses camarades ; il faudra gérer les émotions, résoudre les conflits pour parvenir à atteindre l’objectif fixé par le groupe. La cohésion sociale est ainsi favorisée.
  • Enfin, le jeu libre favorise l’autonomie et la prise de décision. Il est bénéfique pour gagner en assurance. Ainsi, l’enfant apprend aussi à réfléchir par lui-même. Il en ressort grandi, avec un sentiment de confiance.

Auteur : Alexandra Le Dauphin

Alexandra Le Dauphin est rédactrice web chez Drôle de Plume et auteure de 3 ouvrages "Célibataire, faut pas t'en faire", "Au boulot Chômette "et "Matéli fait son tri".

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest