Pourquoi et comment diminuer le sucre dans les repas de nos bébés ?

Le sucre – une question d’habitude

Il faut prendre conscience que c’est vraiment une question d’habitude !

  • Et si on réussit à attendre quelques années, avant d’introduire des sucres raffinés dans l’alimentation de nos enfants on leur donne le plus beau cadeau pour la vie : on construit réellement une santé plus solide, une bonne base pour démarrer dans la vie et de rester en pleine forme.
  • Les premières années sont très importantes, l’organisme est plus fragile et il est en train de se développer en grande vitesse. Pour cela il a besoin d’être soutenu et nourrit, de bons aliments entiers plein de nutriments essentiels, et non être en permanence submergé par les toxines d’une alimentation trop sucrée, transformée et raffinée.
  • Les enfants qui n’ont pas gouté à ce genre d’aliment vont naturellement ne pas en réclamer. Leurs palais n’ont pas été « abimés » ou désensibilisés par le très sucré ou très salé, les exhausteurs de gout, ces enfants apprécient donc le goût naturel des aliments. Ils apprécient un dessert aux fruits, un jus de carotte ou de bonnes pommes de terre entières et non sous forme de frites. La nature nous donne déjà plein de saveurs par les aliments entiers, pas besoin d’en ajouter. Il est dommage de proposer du sucre raffiné et autres aliments transformés à nos enfants qui ne peuvent pas choisir par eux-mêmes les aliments bons pour leur santé. C’est dommage de leur imposer dès le début, une alimentation qui ne leur apportera strictement rien sauf un shoot d’excitation qui de toute façon s’estompera vite et se transforme en état hypoglycémie…

 

bébé mange des concombres

Encore une fois, il ne s’agit pas de les priver des plaisirs, de leur priver des petits moments de joie !

  • Mais, premièrement cela ne devrait pas toujours passer pas des substances toxiques pour eux (!), et deuxièmement on peut trouver des meilleurs choix et/ou espacer les occasions. Alors pas d’interdictions draconiennes, cela risque juste de créer l’effet inverse, mais on fait des propositions différentes.
  • Mon fils de 2 ans et demi adore les bananes par exemple, et donc je joue avec ça ! C’est un aliment en soi très sucré et gourmand bien sûr, mais les sucres sont naturels dans un aliment entier, plein de fibres, vitamines et minéraux, alors je lui en donne pour son goûter en entier, mais aussi pour sucrer naturellement certaines préparations comme les gâteaux maison, les smoothies, et dans les yaourts nature et il est ravi ! Il a également récemment découvert les petits mulberries : de petites baies séchées juste délicieuses. Elles sont naturellement sucrées et bourrées de nutriments essentiels. Comme il a été habitué tôt à goûter et à découvrir des aliments variés, et même s’il adore les gâteaux (depuis son entrée en crèche ;-) il apprécie aussi nos desserts aux fruits maison, les bâtonnets de légumes etc.
  • En semaine nous ne mangeons jamais sucrée mais prenons par exemple en dessert des compotes de fruits (sans sucres ajoutés bien sûr) ou des yaourt nature avec parfois des petits fruits secs, ou de la vanille, cannelle…

Il faut trouver ses petits astuces, et ne jamais baisser les bras :-)

 

(Lire page suivante)

Auteur : Nadine Andreewitch

Nadine est professeur de yoga et conseillère en nutrition. Elle propose des cours de yoga vinyasa et accompagne également les futures et les jeunes mamans dans leur remise en forme après l'accouchement et distille à tous de précieux conseils nutritionnels sur son site Nadine Andreewitch.

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.