Le premier Noël de bébé, une période rêvée pour l’éveiller…

Noël approche ! Que vous aimiez cette période ou pas, c’est tout de même l’occasion d’impliquer votre tout petit à cette effervescence magique…

Sans entrer dans des considérations judéo-chrétiennes, il est tout à fait possible de parler de Noël avec son bébé (nous parlons des 1/3 ans), avec une approche découverte et imaginaire !

C’est parti pour quelques explications ? !

Une histoire de famille avant tout !

On pense à tort que nos bambini ne perçoivent pas les enjeux de l’excitation festive des fêtes de fin d’année !

  • Bien que petits, ils vont investir à leur manière ces moments de partage et de convivialité : généralement Noël est la période où la famille se réunit. Si Bébé a un an et quelques, il se peut que ce soit la première fois qu’il connaisse certains membres de votre tribu ! Tatie de Quimper et les cousins du sud !
  • Une réunion familiale qui au-delà des cadeaux et des bons repas, va donner des bases d’unité à votre enfant ; dans sa socialisation il va intégrer qu’être avec les « autres » procure des joies, des rires, des câlins, que l’on n’oublie pas ! Bébé va engranger du bonheur et surtout la notion d’identité commune. Même si pour les plus jeunes, la différenciation « qui est qui » est encore délicate. Tout cela s’inscrira dans son inconscient. Et il pourra s’y référer plus tard, en cas de jours moins lumineux ;

Présenter Noël comme le renforcement des liens familiaux est excellent pour tout le monde, Bébé inclus.  

Et si cette période était l’opportunité de se mettre en 4 ?

Vous allez pouvoir partager avec Mini, les préparatifs, les achats pour le dîner.

  • Ce sera l’occasion de lui parler de ce qu’il va goûter de nouveau comme les châtaignes, ou le saumon ! Il n’est jamais trop tôt pour éduquer le palais de PetitBout ! Au milieu de la liesse qui se produira, l’effet découverte sera bien mieux assimilable que si vous lui faisiez manger des mets nouveau, un soir « normal » après sa journée de crèche ! Le côté exceptionnel des fêtes de Noël est donc un excellent levier d’éducation au goût !
  • De plus, pour les plus dégourdis, les 3 ans, ces préparatifs peuvent être le moyen de l’impliquer, de le faire participer plutôt qu’il s’ennuie, s’énerve alors que vous êtes fort occupé. Bien sûr cela commencera avec le sapin ! Peu importe si la déco ne correspond pas à votre propre idée féerique ! Le but est que Bébé agite ses petits doigts pour glisser l’attache de la belle boule dorée sur la branche du sapin. Idem pour le jour J, vous pouvez lui faire placer les serviettes dans chaque assiette, ou même lui demander s’il veut faire un petit dessin pour chaque convive ! L’idée est de faire de votre enfant un réel acteur de toute cette folie douce qui monte souvent à l’approche de Noël !

Lire page suivante

Auteur : Anabelle Martinez

Ex-éducatrice auprès de jeunes enfants, Anabelle Martinez est aujourd'hui rédactrice web chez Semantics et accompagne les entreprises dans le développement de leur présence digitale.

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest