En direct de CoworkCrèche avec Muriel de Mère Bordel…

En cette belle matinée de juin, Muriel Ighmouracène me reçoit, au cœur du 11ème arrondissement parisien, dans les 300 m2 flambants neufs de CoworkCrèche, prêts à accueillir des coworkers avec ou sans bébés…

C’est avec une certaine émotion et un plaisir non dissimulé que je vais à la rencontre de Mère Bordel, dont je connais déjà un peu les tribulations via son blog de maman décalée, ouvert en 2010…

Hyperactive, passionnée, chaleureuse, fondamentalement tournée vers les autres, Muriel soulève des montagnes pour faire avancer ses projets, toujours avec le sourire, une bonne dose d’auto-dérision et une énergie contagieuse !

Discussion à bâtons rompus avec une super nana, qui apporte un vrai soutient à la parentalité !

Bonjour Muriel et merci de m’accueillir chez CoworkCrèche !  Avant de parler de ton actu très riche et de ce projet particulièrement innovant, qui consiste à associer crèche et coworking, j’aimerais revenir sur ton parcours…

J’ai d’abord été infirmière puéricultrice en cancérologie pédiatrique et en néonatologie pendant quelques années. Puis j’ai eu envie d’en sortir parce que côtoyer la mort et la maladie quotidiennement finit par être usant…

Je suis arrivée presque par hasard à la direction d’une crèche associative dans le 20ème (ndlr : à paris). J’ai commencé par un CDD de 3 mois et j’y suis restée 5 ans… Je pensais m’ennuyer mais cela n’a pas du tout été le cas. J’ai eu à porter un très beau projet : faire passer cette grosse crèche associative de 50 à 70 berceaux, suite à une restructuration des locaux.
Puis j’ai eu ma fille.  A l’issue de mon congé maternité, je suis retournée bosser 3 mois et j’ai démissionné en janvier 2012… pour commencer un nouveau métier !

En effet, suite au succès de mon blog « Mais pourquoi je deviens mère, bordel ! » lancé en 2010 et élu meilleur blog de maman par Elle en 2011,  plusieurs marques m’ont contactée pour gérer leurs communautés sur les réseaux sociaux. J’ai donc monté ma boîte de communication web et de community management en 2012 pour répondre à ces demandes.


Tu es également auteure depuis un moment, n’est-ce pas ?

Oui, j’ai écrit 4 livres : le premier autour de ma grossesse « le journal de moi enceinte » en 2012 pour lequel j’ai été contactée par Larousse, le second sur la maternité « le journal de moi maman » en 2013, parce que la première année de maternité est tellement intense et représente une telle tornade dans la vie d’une femme, qu’il fallait absolument que j’en parle et que je témoigne sur ce sujet encore peu abordé ! Le 3ème « le guide de l’allaitement en 150 questions », sorti en mars 2014 fait écho à mon rôle de conseillère en lactation et le dernier « le guide de survie à l’usage des frileuses », qui a été publié récemment, s’adresse à toutes celles qui comme moi craignent anormalement le froid :-) (ndlr : Muriel porte effectivement un gros sweet en cette belle journée ensoleillée de juin)


Serais-tu un tantinet hyperactive ??

Légèrement :-) ! Aujourd’hui je l’assume mais j’ai mis un moment à en prendre conscience ! J’ai toujours eu l’impression d’être assez flemmarde, parce que je fais les choses avec passion sans avoir le sentiment de travailler !
Même aujourd’hui, alors que j’ai les pieds dans ces 300 m2 que j’ai rêvés, imaginés et construits, j’ai le sentiment de n’avoir rien foutu et que les choses se sont faîtes toutes seules, alors que ce n’est pas du tout le cas, évidemment !!

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest