Comment faire pour que votre bébé soit propre à la rentrée ?

Bébé attaque la maternelle en septembre mais regarde toujours le pot avec circonspection sans franchement comprendre à quoi ça pourrait bien lui servir cette chose là ?  Pas de panique, vous avez encore un peu de temps avant la rentrée pour qu’il devienne propre.

Avant toute chose, essayez de voir si votre bébé est prêt pour le pot.  Il faut, pour cela, qu’il contrôle parfaitement ses sphincters (ce qui n’est le cas qu’à partir de 15 ou 18 mois, sauf exception).  Pour savoir si votre enfant a cette maturité physiologique, il suffit de l’observer monter des marches ou un escabeau et de voir si il est capable d’alterner les pieds comme un adulte.  L’accès à la propreté doit également se faire dans un climat de sécurité affective, propice à l’apprentissage.  Bref, bébé doit être épanoui psychologiquement pour passer ce cap important.

Vous avez peut-être décidé d’apprendre le pot à bébé cet été et vous rencontrez des difficultés.  Tact, patience et psychologie sont de mise pour cet apprentissage délicat.

Comment faut-il réagir si il oublie qu’il n’a pas de couche ?  Bébé mouille régulièrement sa culotte alors qu’il est totalement concentré sur autre chose.  Ne le grondez surtout pas, et dédramatisez en lui disant que ce n’est pas grave.  Changez le régulièrement et ne le lassiez pas macérer dans son pipi car il pourrait s’y habituer, même si ç’est désagréable au début…

Votre enfant a réussi à faire dans le pot et demande à y aller tous les quart d’heure ?  ce n’est pas grave ! Laissez le faire, même si chaque visite ne mène à rien…  Il ne maîtrise pas encore tout à fait ses sensations et veut vous faire plaisir en vous montrant qu’il a compris où ça se passait.  Progressivement, faîtes en sorte qu’il y aille tout seul comme un grand.

La propreté de bébé varie d’un jour à l’autre, comme si il régressait un jour sur deux ? Résistez à la tentation de lui remettre des couches.  Ce pas en arrière est peut-être la conséquence d’une petite perturbation (changement d’environnement, coup de fatigue etc…).  Encore une fois, gardez votre calme et prenez la chose avec le sourire.  Sachez que ce genre d’incident se reproduira probablement encore dans les années à venir lors d’événements particuliers, tels que l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur…

Que faire si, malgré tous vos efforts, bébé refuse d’aller sur le pot ? Pas de panique, il n’est probablement pas encore prêt.  Le forcer serait la pire des choses.  Chaque enfant a son rythme, et certains passent directement de la couche aux toilettes des grands.  Les choses peuvent se débloquer quelques jours avant la rentrée.  Si il n’est pas propre en septembre, prévenez la maîtresse et ne faîtes pas comme si de rien n’était. Il se peut également que l’apprentissage s’accélère en milieu scolaire. Ne désepérez pas d’avoir un bébé propre : tous les enfants y parviennent un jour !

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest