Astro bébé #7 : qui sont les petits Cancer 2017 ?

La carte d’identité du Petit Cancer

L’arrivée d’un bébé Cancer est le rêve absolu pour toutes les mamans et  les papas poule assumés. Angoissés à l’idée de voir grandir trop vite leur bébé, ils ont tiré le gros lot. Car Petit Cancer ne rêve que d’une chose : rester le plus longtemps possible dans  le cocon douillet de l’enfance. Bonne nouvelle,  mais ne tombez pas dans son piège, car votre bout chou aura besoin d’être encouragé à grandir.

En attendant, profitez au maximum de ce petit être avide de se blottir avec passion dans vos bras. Cet enfant est une éponge émotionnelle, il capte par tous les pores de sa peau le moindre changement d’humeur maternel.  Maman occupe tous  son espace  et bébé Cancer est perdu sans  son odeur et sa présence.

Cher papa, il est possible que vous vous sentiez  un peu exclu au cours des premiers mois, car la fusion entre Bébé Cancer et sa mère est totale. Chère maman, n’abusez de cette position dominante,  ce n’est pas rendre service à votre bambin, ni à  votre couple.

Avec cet enfant hyper sensible, il faut procéder avec tendresse et douceur.

Les COUCHERS sont une phase délicate, car Bébé Cancer  supporte mal la séparation avec papa ou maman. Leur départ est vite perçu comme un abandon. Ce sentiment est la grande terreur du Petit Cancer qui ne se résout pas à perdre de vue ses parents. Procédez par étape avec un petit rituel, en lui laissant un linge avec votre odeur pour le rassurer. Mais ne tombez pas dans le piège de répondre à toutes ses demandes, car vous aurez un mal fou à changer ses habitudes. Bébé Cancer est un conservateur côté sentiment. Il n’est pas prêt à lâcher ses privilèges d’enfant. Sans le brusquer, apprenez-lui petit à petit à jouer et à  être seul. Sinon, les étapes nounou, crèche ou école seront difficile à gérer.

Côté NOURRITURE, Bébé Cancer mange comme il aime. C’est-à-dire selon son humeur et son confort affectif. Il se sent bien, en sécurité, il a tendance à la gourmandise. Il est stressé, angoissé, il ne mange plus ou digère mal. Bébé Cancer, comme tous les petits crabes, répercute ses angoisses sur son estomac. Ces enfants ont parfois des petits problèmes gastriques ou de rejets. Ce n’est pas grave, il faut juste être attentif à leur nourriture et à  la qualité du maternage lors de la prise du biberon ou de la tétée.

Plus tard, au cours de  toute étape qui réclame une prise d’AUTONOMIE, Bébé Cancer traîne des pieds voire même régresse avec délice. Les premiers repas à la cuillère sont délicats, car il adore son biberon. La règle du « plus de biberon après 2 ans », est difficile à tenir. Elle est même totalement inefficace avec cet enfant très émotif. Comme toujours avec Bébé Cancer, il faut prendre son temps, procéder avec douceur, patience et pédagogie.  Il en sera de même pour toutes les étapes qui engendrent une séparation.

Petit Cancer n’est ni téméraire, ni audacieux. Il est prudent et n’aime pas prendre de risque. Mais quand Maman l’encourage et le regarde, il est prêt à tout pour l’épater et la voir sourire de fierté. Le Cancer petit ou grand, a besoin de se sentir en confiance et soutenu affectivement pour gagner en assurance. Il est vite déstabilisÉ quand vous quittez son champ de vision.

Il est important de surmonter vos propres sentiments protecteurs pour lui apprendre très vite à se mouvoir dans le monde extérieur sans votre aide ou votre présence. Car il compte sur vous pour le protéger et rester auprès de lui toute sa vie. Alors maman et papa, prenez votre courage à deux main pour lui expliquer que ce n’est pas possible. La meilleure solution est de jouer la carte de la tendresse et du câlin, cela marche à  tous les coups.

Autre astuce, pensez à le féliciter quand il fait un progrès, comme mettre ses chaussures tout seul, arrêter le biberon du matin. Pour la marche, il fera d’autant plus d’efforts qu’il aura plaisir à courir dans vos bras. Bébé Cancer est un bon client, quand vous lui tendez la carotte du bisou ou du câlin. Quand il teste quelque chose de nouveau, il cherche votre approbation, alors encouragez ses efforts et bannissez l’indifférence ou la distraction, c’est un crève-cœur pour lui.

 Côté JEU, Petit Cancer est un véritable caméléon. Doté d’une imagination grandiose et prolifique, il ne s’ennuie jamais, invente des amis imaginaires, des situations, se raconte des tas d’histoires. Mais très vite, il a envie de les partager avec vous et vous devez séance tenante entrer dans sa danse sous peine d’un gros chagrin voire d’un grand caprice. Petit Cancer déteste les jeux violents ou compétitifs. En revanche, il adore les livres, les imagiers tout ce qui peut stimuler par l’image son imagination et son besoin de merveilleux.

Côté RELATION, Bébé Cancer est doux, compréhensif, affectueux et empathique. Il exprime ses sentiments, mais reste prudent au départ de toute relation. Une fois la confiance installée, il se fait des amis très vite et les garde pour la vie. La naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur est un moment difficile. Partager maman, est une vraie douleur. Il peut se montrer jaloux. Restez patient et attentif en le rassurant.

L’ENTRÉE A L’ÉCOLE n’est pas chose facile, pour toutes les raisons que nous avons vues plus haut. La séparation avec maman est  difficile pour les deux. Il faut un certain temps avant que votre petit pot colle accepte la situation et découvre les joies de l’école : les copains, les activités et l’amour de la maîtresse. Car il va aussi très vite s’attacher à son enseignant et tout rentrera dans l’ordre.

Au primaire, le plus dur est fait. L’adaptation est plus rapide et facile. Mais l’affectif prend toujours le dessus avec ce grand sensible, restez vigilant pour détecter ses petits malaises et désamorcer les crises ou les chagrins. Curieux et consciencieux, il aime apprendre et met toujours de la bonne volonté pour n’importe quel travail. Mais il se fatigue vite et a besoin d’encouragement.

Élever un Petit Cancer n’est pas de tout repos, car il réclame beaucoup d’amour et d’attention, mais il vous les rend au centuple.

La Toile de fond astrologique en 2017

Bébé Cancer 2017 arrive dans un monde qui s’apaise quelque peu. Il reçoit pas mal d’ondes positives et quelques défis à relever, mais qui lui seront fort utile pour endurcir sa personnalité et tirer le meilleur de lui-même. Mise à part un carré (aspect de stress) entre Jupiter la planète du sociale et Pluton celle du pouvoir, les astres sont bienveillants et neutres pour les Cancer. La présence d’Uranus le rebelle et Saturne le vieux sage en signe de Feu, offrent davantage de confiance et de témérité à ce grand timide.

Jupiter le monarque en Balance

Jupiter en Balance bouscule la réserve et la timidité du Cancer. Il lui donne le courage de se mettre davantage en avant, d’aller vers les autres. C’est un peu conflictuel au début, car le Cancer nage plutôt dans le camp des introvertis. Mais à terme, c’est un point positif, car l’aisance relationnelle et le charme de Jupiter en Balance, l’aide à prendre confiance dans ses relations personnelles et professionnelles. Dans l’ensemble, ils partagent de belles qualités de cœur et le goût pour les belles choses.

Saturne le vieux sage en Sagittaire

Saturne est en Sagittaire, un signe de feu altruiste et humaniste qui ne bouscule pas trop le Petit Cancer. Il lui montre la voie de l’ouverture sur le monde. Ce n’est pas une mince affaire avec ce diable de petit casanier. Cette position est là encore, un peu délicate en début vie, mais très fertile au bout du compte. Car la confiance et la maturité venant, ce Petit Cancer aura le goût des voyages, des études et de la découverte en tout genre.

Uranus le rebelle  en Bélier

Uranus le bulldozer dans le signe du Bélier, entre en conflit avec la sensibilité du Cancer. Mais cette position lui est fort utile. Car elle le pousse parfois avec rudesse, à prendre son autonomie, à garder son indépendance et à défendre sa liberté. Pas toujours bien maîtrisé par ce grand émotif, cette position peut lui jouer des tours et créer des situations conflictuelles et délicates. Mais, cette planète saura aussi lui donner un coup de pied au derrière, quand il faudra avancer. C’est important, car le Cancer a peur du changement et  se laisse facilement marcher sur les pieds ou se satisfaire d’un statut  pour garder son petit confort le plus longtemps possible.

Neptune le magicien en Poisson

Voilà la petite pépite qui illumine le ciel des Petits Cancer 2017. Neptune en Poisson s’entend  merveille avec le Soleil de votre enfant. C’est la rencontre au sommet de deux imaginaires, de deux magnifiques sensibilités. Résultat : il a  un potentiel créatif et artistique très fort, mais aussi une formidable capacité à aimer, à aider et soutenir les autres. L’empathie et la compassion sont à leur maximum.
Cette configuration donne naissance  à de très belles âmes, âmes d’artistes ou de guérisseurs.

Pluton le  en Capricorne

La rencontre entre le Soleil de votre enfant et Pluton en Capricorne est l’aspect qui fâche. Le point le plus délicat du thème, car la dureté de Pluton accentue les angoisses du Cancer. Une fois, ses peurs domptées, Pluton lui donnera à votre enfant, une colonne vertébrale solide et une belle endurance face à la difficulté. En attendant soyez attentif en rassurant au maximum  votre bout de chou, prenez au sérieux ses peurs pour l’accompagner avec tendresse et amour.

Lire la suite

Auteur : Sophie Herolt Petitpas

Journaliste et astrologue, née sous le signe du Cancer associé à un ascendant Gémeaux très curieux, Sophie Herolt Petitpas a choisi de marier ses deux passions le journalisme et l’astrologie. Tantôt journaliste art de vivre, tantôt astrologue, elle collabore à plusieurs magazines féminins et anime le blog Un Signe, Un Style.

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !