Les grandes étapes de l’accouchement

Le grand jour approche…  Et comme de nombreuses futurs mamans, vous vous demandez comment se déroulent les événements le jour de l’accouchement… Sachez que vous serez prise en charge du début à la fin.  En attendant, voici un aperçu des grandes étapes de l’accouchement.

A votre arrivé à la maternité, vous serez accueillie par un médecin de garde ou une sage femme, qui consultera votre dossier médical (que vous aurez pris soin de prendre avec vous) et vous posera quelques questions au sujet de la perte des eaux et de la fréquence des contractions afin de connaître l’avancement du travail.

S’ensuivent les premiers examens : palpation de l’utérus, prise de température et de tension artérielle, analyse d’urine, toucher vaginal (pour déterminer le niveau de dilatation du col de l’utérus et la position de bébé).  Puis vous serez installée pendant 30 minutes en salle de travail sous monitoring, ce qui permettra de déterminer le rythme des contractions et le rythme cardiaque de bébé.

On entre ensuite dans le vif du sujet : le travail démarre avec la phase de dilatation du col de l’utérus, qui varie en fonction de la régularité des contractions. Cette dilatation du col s’intensifie au fur et à mesure que les contractions se rapprochent. Le col de l’utérus est ouvert de 10 cm en fin de travail.

Pour gérer les contractions, vous avez naturellement le droit de demander la péridurale, une anesthésie locale qui est injectée entre la 4ème et la 3ème lombaire. On ne saurait trop vous recommander d’y avoir recours… Sachez qu’elle ne peut pas être administrée au dernier moment, puisqu’il faut un peu de temps pour qu’elle fasse effet.

Une fois que le col de l’utérus est suffisamment ouvert et que les contractions sont assez rapprochées, bébé arrive. Là vous avez le choix entre différentes positions : couchées avec les pieds sur les étriers, sur le côté, jambe repliées et décalées ou à quatre pattes.  Les deux dernières positions, qui sont assez particulières, nécessitent des sages femme formées à ces techniques d’accouchement.

Lors de chacune des contractions, vous effectuez une poussée de 30 à 40 secondes.  N’oubliez pas de vous relaxer et de respirer à fond entre chaque poussée.

Quand la tête de bébé pointe, il vous reste une ou deux contractions supplémentaires pour faire sortir le corps.

La délivrance est la dernières étape qui vous permet d’expulser le placenta. Puis la sage femme coupe le cordon et fait la toilette de bébé. si votre bébé ne présente pas de problème particulier, il vous sera laissé en peau à peau pendant deux heures en salle de naissance. C’est un moment privilégié au cours duquel la maman et le bébé font connaissance.  C’est une étape essentielle qui permet à la mère de mieux vivre la période post-partum.

Voici donc la description d’un accouchement classique, mais vous pouvez également accoucher par césarienne : on pratique une incision abdominale afin d’extraire le bébé. Il se peut aussi qu’on ait recours à une épisiotomie pour faciliter la sortie de bébé : il s’agit d’une incision du périnée, ce qui évitera des déchirures trop importantes.

Auteur : Anne-Lise Pernotte

Anne-Lise Pernotte est rédactrice en chef de cotebebe.fr et free-lance dans le digital. Passionnée par le web, l'écriture et l'univers de la petite enfance, elle souhaite apporter un accompagnement bienveillant et éclairé aux futurs et jeunes parents. Elle est aussi l'auteure du premier livre feelgood dédié à la parentalité tardive "avoir un enfant à 40 ans (ou presque)"

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Futurs ou jeunes parents ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Pin It on Pinterest